Nico : Etes-vous bien mes vrais parents ?
de Hubert Ben Kemoun

critiqué par Sahkti, le 24 juin 2005
(Genève - 47 ans)


La note:  étoiles
T'es mon vrai père?
"Mon copain Farid m'a dit : Tu as les yeux bleus alors que ta mère a les yeux verts et ton père les yeux marron. Tes parents ne sont donc pas tes vrais parents !"

Cette phrase m'a convaincue de lire le livre avec et sans mon marsu. Parce que cette remarque, on me l'a faite quand j'étais enfant, à propos de mes yeux verts et du regard marron d'un de mes parents. Pas possible m'avait-ton dit, ça ne peut pas être tes vrais parents, j'en avais été toute chamboulée.

Hubert ben Kemoun a bien perçu la panique qui s'empare d'un gosse en pareil cas, c'est bien restitué.
Et il va plus loin encore. Quand Nico demande à son père si il est son vrai père ou si il a été adopté, celui-ci lui fait une mauvaise blague en lui racontant que son vrai bébé était tellement moche qu'il a préféré l'échanger contre un autre et que cet autre, c'est Nico.
Drame pour l'enfant, le père essaie de suite de rattraper sa bourde mais ça ouvre les portes de nombreuses interrogations.

C'est bien écrit, très accessible et j'ai apprécié cette manière qu'a Hubert Ben Kemoun de se mettre à la place des enfants et de réfléchir comme eux. Cela donne un ton très réaliste à son ouvrage que je conseille à tous ceux qui, un jour, auraient à répondre à cette question de l'hérédité parentale.