Médecin-chef à la prison de la Santé
de Véronique Vasseur

critiqué par Sirocco, le 21 septembre 2000
(Lillois - 47 ans)


La note:  étoiles
Une leçon d'humanité
" Certaines personnes estiment qu'en nourrissant et en entretenant bien les détenus, on se conforme à la loi, et que cela suffit.
Si avili qu’il soit, tout individu exige d'instinct le respect de sa dignité d'homme. Il se sait un détenu, un réprouvé, il connaît les distances qui le séparent de ses supérieurs, mais ni les chaînes, ni les marques de flétrissure ne lui font oublier qu'il est un homme. Et puisqu’il en est un, on doit le traiter comme tel. Mon Dieu ! Un traitement humain peut relever jusqu'à ceux chez qui l'image de la divinité semble obscurcie ! " Dostoïevski, Souvenirs de la maison des morts, 1862
J’ai été assez impressionnée par le contenu de ce livre. Il me semblait que des conditions aussi précaires n'étaient que des rumeurs.
Véronique Vasseur décrit la vie qu’a été la sienne en tant que médecin-chef. Son récit paraît très objectif et c’est une succession d'anecdotes. Au début, cette succession d'anecdotes m'a paru pesante, par la suite, j'ai trouvé qu’elle nous permettait de bien comprendre le quotidien de la vie carcérale tant du côté des détenus que de celui des personnes y travaillant.
Elle ne s'implique donc que très peu dans son récit et ne fait passer en fait qu’un message principal : c'est que, des conditions aussi inhumaines ne favorisent absolument pas la réinsertion. Un de ses leitmotivs est également de combattre la drogue. J’ai trouvé cette femme passionnante ; c'est un boulot difficile, une vocation. Il faut une sacrée force de caractère et ne pas avoir froid aux yeux.
Quel que soit votre avis sur l’incarcération, ce témoignage ne peut laisser insensible.
La Réalité 7 étoiles

Ce qu'elle raconte dans ce livre nous amène à réfléchir sur les conditions de la vie carcérale et si vivre dans des cellules sordites, sales, avec des maladies qu'on attrape de toutes sortes, la drogue, les abus sexuels, est ce ainsi qu'on va aider à la réinsertion des prisonniers et en faire des hommes repentis. Livre très simple, facile à lire, et réaliste surtout dans un milieu fermé.

PATTYBIS - - 56 ans - 28 février 2006


Un témoignage 9 étoiles

Il y a quelques mois, j'ai été amené à visiter quelqu'un en prison. J'ai pu constater que ce que raconte Véronique Vasseur dans ce livre est l'exacte vérité. On ne peut que l'admirer d'avoir réussi à rester tout simplement humaine dans ce monde affreux, et la féliciter d'avoir lancé un débat indispensable sur la place publique.

Leura - -- - 70 ans - 2 avril 2001