French Tabloïds
de Jean-Hugues Oppel

critiqué par Parole, le 14 avril 2005
( - 54 ans)


La note:  étoiles
Flaubert et son Glock 19
Bien sûr, le titre n'est pas sans rappeler un autre ouvrage. Bien sûr, la présentation de cette oeuvre n'est pas sans rappeler encore American Tabloids. Il n'empêche que c'est une oeuvre à part entière que nous livre Jean-Hugues OPPEL, sans contrefaçon.
Dans un style incisif, fait de phrases courtes et parfois définitives (une facture qui évoque alors le Dictionnaire des idées reçues de Flaubert), OPPEL nous promène de personnages en personnages, au fil d'une intrigue quasi quotidienne : le journal secret de la campagne présidentielle de 2002.
La conclusion ne surprendra pas le lecteur, qui y est conduit pas à pas, elle confirme ce qu'il pressentait sourdement.
Le roman vous tiendra néanmoins en haleine de bout en bout, avant de vous laisser sur un utime questionnement : et si c'était vrai ?
oui mais encore ? 5 étoiles

La présidentielle de 2002 sert de toile de fond à ce polar. C'est bien écrit, c'est parfois caustique, mais l'auteur (dont je lirai d'autres textes, car il a bon fond) ne rajoute pas grand-chose au réel (qui est assez romanesque). A part une histoire de complot-machination assez convenue.
Pourtant, ses idées politiques correspondent aux miennes, en gros. Mais ça ne suffit pas à faire de ce polar autre chose qu'un polar parmi plein d'autres.

Ronanvousaime - - 46 ans - 7 mars 2012