Gorbatchev
de Bernard Lecomte

critiqué par Veneziano, le 12 novembre 2022
(Paris - 45 ans)


La note:  étoiles
L'homme qui voulut réformer l'Union soviétique
Cette personnalité intrigante mérite bien une biographie pour comprendre son profil et son parcours.
Provincial, spécialiste des questions agricoles, il gravit sagement et de manière disciplinée les échelons au sein du Parti communiste de l'Union soviétique. La succession de gouvernants d'âge canonique à la santé chancelante accélère sa montée au pouvoir au milieu des années 19980 ; et c'est là qu'il entreprend d'amorcer de la transparence et des réformes au sein de cet hyper-Etat totalitaire, le défi ayant relevé de la gageure.
Or les conservatismes internes et volontés d'appels d'air démocratique ont contrecarré ses projets et précipité la chute de l'empire, d'une manière désormais connue.
La sincérité de la démarche, malgré des ambiguïtés, ressort de ce portrait, établi tout en nuances. Ce livre permet de se remémorer, avec le recul suffisant, la fin de l'Union soviétique, là où le pouvoir russe en place assume une nostalgie et les regrets subséquents à son démantèlement. Il permet ainsi de prendre du recul nécessaire face à l'actualité.