Françoise Héritier, le goût des autres
de Laure Adler

critiqué par Veneziano, le 15 octobre 2022
(Paris - 45 ans)


La note:  étoiles
L'anthropologue de l'égalité des sexes
La célèbre journaliste a voulu rendre hommage par une biographie à cette scientifique qui a voulu démontrer la dimension universelle de la domination masculine. Aussi son histoire personnelle a montré les difficultés d'une femme à s'imposer dans le monde universitaire, presque exclusivement masculin, de surcroît au Collège de France. La mise en abîme entre carrière et vie propre sert de caisse de résonance implicite mais forte à ses engagements et combats.
Cet ouvrage montre la femme attentive, la scientifique rigoureuse, la personne enthousiaste, malgré les lourds aléas et difficultés de la vie, sa fidélité aux personnes et à ses idées.

Une personnalité de cette envergure méritait bien, effectivement, une reconstitution d'existence dans un livre. Ce dernier existe, clair, précis, simple. L'auteure assume son émotion de repenser à cette savante dont elle est devenue l'amie. Cette lecture est utile et fait réfléchir à toute une série de thèmes.