L'imagier qui tourne pas rond - Le corps
de Élo

critiqué par Page , le 20 août 2022
(Rennes - 34 ans)


La note:  étoiles
À la découverte de ton corps, mon enfant
Voici un ouvrage à caractère ludique tout étant largement éducatif. Pour le manipuler le jeune enfant devra non seulement arriver à tourner les pages mais également des roues en bas de chaque feuille cartonnée (en effet ce titre est prêt à résister à presque toutes les sortes de manipulation et mises en bouche).

Le contenu sera prétexte à une leçon de vocabulaire pour les jeunes autour de deux ans et il ravira jusqu’à au moins quatre ans. Par deux fois il s’agit d’identifier ce qui peut être dans la bouche d’un personnage.

Les quatre autres situations permettent d’évoquer l’existence de cheveux sur la tête, des sourcils au-dessus des yeux, de crottes de nez où l’on sait, et du sexe (garçon ou fille au choix) entre les jambes (quoique ce serait plutôt au bas du ventre sur le dessin).

À titre d’exemple au-dessus des yeux, le jeune lecteur avait le choix entre deux crayons, des poissons, deux allumettes ou des sourcils. Il est également paru chez Sarbacane un ouvrage du même type mais cette fois autour de l’alimentation ; il a pour titre "L’imagier qui ne tourne pas rond: La cuisine".