Histoire du paysage français: De la préhistoire à nos jours
de Jean-Robert Pitte

critiqué par Colen8, le 9 juillet 2022
( - 81 ans)


La note:  étoiles
Lentes transformations sur fond de pérennité
L’archéologie aérienne a ouvert des champs d’étude nouveaux à l’aspect des territoires que sont les paysages. Par paysages sont entendues les traces allant de vestiges néolithiques aux combinaisons observables de nos jours d’éléments supposés naturels, d’infrastructures techniques et de réalisations culturelles. Y sont inclus les évolutions au fil de plusieurs millénaires des espaces ruraux agricoles, des zones humides, des forêts aussi bien que les zones industrielles, les villes et leurs périphéries, les constructions diverses et les bâtiments. Depuis un demi-siècle les impacts sur l’environnement, la sécurité de l’aménagement, la valorisation patrimoniale ont intéressé les ethnologues puis les sociologues, les architectes et urbanistes souvent opposés aux ingénieurs technocrates, en plus des traditionnels géographes et historiens. Fruit d’une compilation savante, précise et détaillée la conclusion de l’auteur est un appel à l’imagination créatrice. Que l’aménagement se projette vers le futur dans un esprit respectant d’abord les besoins des populations sans omettre l’esthétique ni la qualité, serait aussi souhaitable que la restauration plus ou moins bricolée de l’ancien au détriment parfois de la réelle valeur du patrimoine culturel.