Je découvre La Réunion
de Isabelle Hoarau-Joly

critiqué par Fanou03, le 21 juillet 2021
(* - 47 ans)


La note:  étoiles
Papangue, kayamb, jamalac...
Les éditions Auzou, au sein de leur collection « Mon premier imagier », ont eu la bonne idée de mettre en valeur certains de nos départements d’outre-mer. C’est le Je découvre la Réunion que je vais vous présenter ici. L’ouvrage, qui s’adresse à un jeune public est est très agréable à manipuler, avec son format carré, à la couverture épaisse, des pages souples, légèrement plastifiées et brillantes. De belles photographies flatteuses (mais sauf pour le papangue, seul rapace endémique de l’île, malheureusement un peu flou) occupent plus de trois-quart de la page. Une légende, sur un fond coloré et gai, accompagnée d’un court texte descriptif, vient expliquer ce que représente l’image.

L’imagier, en une quarantaine de pages, balaie différente thématique: la flore, la faune, le patrimoine bâti, la gastronomie... A chaque fois les photographies illustrent un aspect de ces thématiques. On a l’agréable surprise de découvrir, même en tant qu’adulte, plein de choses qu’on ignorait sur ces territoires, et qui donne envie d’en savoir plus. J’ai découvert par exemple cet étonnant fruit qu’est le jamalac, la fête tamoul du Dipavali ou encore le kayamb, un instrument de percussion traditionnelle. Notons que l’ouvrage a le mérite de donner aussi une image moderne de l’île, avec le Viaduc de la Ravine des Trois-Bassins et la Médiathèque du Sud Sauvage.

Les trois autres Je découvre... (Martine, Guadeloupe, Guyane) que j’ai pu lire possèdent les mêmes qualités. C’est une véritable invitation au voyage vers ces territoires pour petits et grands qu’il ne faut surtout pas décliner !