L'ardent dictionnaire des auteures et auteurs liégeois
de Christian Libens

critiqué par Catinus, le 17 avril 2021
(Liège - 70 ans)


La note:  étoiles
Dico avec lacunes
Comme le dit Laurent Demoulin dans la préface : « Un tel ouvrage manquait, sauf erreur de ma part, il s’agit du premier dictionnaire entièrement consacré aux écrivaines et aux écrivains de la région liégeoise. »
Un livre de référence dont l’auteur, Christian Libens, en définit le cadre ; sont repris : « tous ceux qui, au pays de Liège depuis la fin de notre Principauté, ont apposé leur signature sur une couverture d’un livre. »
Maintenant, il y a ceux qui ont été oubliés. Cela peut arriver (voir plus bas). Mais monsieur Libens est clair à ce propos : « ceux que j’ai oubliés me maudissent et ceux que j’ai retenus, parce que je n’en ai pas dit assez, ou trop, me maudissent jusqu’à la septième génération. Ce n’est pas grave, je n’ai pas de descendance. » Et toc ! comme dirait Georges Remy (pas Hergé, l’autre, voir plus bas).

Ce livre restera, en mon très humble logis, toujours à portée de main comme « Le Wallon Liégeois », « Rues de Liège » , « Les Liégeoiseries », etc ( des titres phares qui ont été publiés chez " Noir Dessin production" ( voir plus bas) Il faut cependant que j’y apporte quelques bémols, à savoir les « oubliés ». J’espère que monsieur Libens ne m’en voudra pas trop…

Le premier, le plus ancien, est Georges Remy auteur entre autres du « Roman de ma maison » qui est, à mes yeux, un de plus beaux livres sur Liège. Georges Remy fut également un excellent journaliste entre autres à « La Wallonie ». On lui doit des merveilles.
Un second : Raphaël Miklatzki qui, à ma connaissance, n’a signé qu’un seul livre, mais quel livre « La lumière brille dans les nuits les plus sombres » où il raconte sa vie durant les années de guerre (la seconde).
Rien non plus sur Anouchka Sikorsky auteure de plusieurs romans remarquables ( = digne d’être remarqués).
Et notre auteure, de romans policiers , de nouvelles; liégeoises à souhait, et du récit de son enfance bouleversée et bouleversante : Hélène Delhamende. Une des meilleures plumes de notre Principauté… Ouch !
Un autre oublié et de taille : Michaël Closquet avec son ouvrage sur le quartier Sainte-Marguerite. Comme on dit : un incontournable !
Restons dans le quartier Sainte-Marguerite ; quid de François Guillaume qui a déjà derrière lui une œuvre impressionnante.
De Jacques van de Weerdt qui a publié -il est vrai à compte d’auteur- l’émouvant « Sainte-Marguerite, mon amour ». Il est un des fondateurs du journal du quartier Sainte-Marguerite, créé il y a plus de vingt ans, qui paraît sans discontinuer, avec une régularité exemplaire (même avec la Covid-19) et dont le 116 ème numéro sortira en mai 2021.
Et José-Louis Thomsin avec ses chroniques à la fois savantes et iconoclastes réunies dans une brique de plus de 700 pages : « Le calendrier wallon » , publiée il est vrai voici peu. Mais monsieur Thomsin les distille quotidiennement et gratuitement sur la Toile ou par mail depuis plusieurs années. Ben oui, Internet existe en 2021 …
Je voudrais terminer ce coup de gueule par un (dernier) « oubli » qui me fait tiquer. Si quelques maigres lignes sont réservées à Michel Elsdorf et à son épouse Yannick Delairesse, les créateurs de la maison d'édition « Noir Dessin Production », on reste quelque peu pantois. Consacrer une ou deux pages à ce Monument n’aurait pas été extravagant … Noir Dessin Production … pas un mot … J’hallucine !

°°°°°°°°°°°
En bonus, quelques écrivains liégeois mis en ligne par votre serviteur ( il faudra que je complète le trombinoscope)
Des écrivains liégeois :
https://catinus.blogspot.com/2014/03/…
Ils ont raconté le quartier Sainte-Marguerite :
http://quartiersaintemarguerite.blogspot.com/2017/…