La tarasque
de Emmanuel Cruvelier

critiqué par Blaquieres, le 26 mars 2021
( - 49 ans)


La note:  étoiles
MACHIAVELISME ET SEDUCTION ...
Après le décès du notaire de Fontvieille, mêlé depuis longtemps à de sordides opérations immobilières, sa veuve se voit confrontée à un de ses anciens clercs, une jeune femme qui s’est muée en maître chanteur. Son salut réside dans un cavalier, Christian Aurel, champion de sauts d’obstacles et redoutable séducteur, qui va se changer, pour elle, en un redoutable chevalier prêt à tout pour protéger l’honneur de la veuve et de sa fille orpheline …
En plein pays des Alpilles, au milieu des chevauchées campagnardes, séduction, politique et machiavélisme se mêlent en une course contre la montre, dont l’issue sera fatale pour l’un des protagonistes ...