Des falaises
de Mélanie Leblanc

critiqué par Nathafi, le 24 janvier 2021
(SAINT-SOUPLET - 54 ans)


La note:  étoiles
Salutaire
"Des falaises" est le premier ouvrage de Mélanie Leblanc, poétesse qui élargit son domaine de prédilection en proposant des livres objets, apportant une touche singulière à chacun d'entre eux.
Celui-ci en est un, pourtant sobre mais de grande qualité d'exécution. Un beau livre, comme on dirait, à garder ou offrir.

A l'ouverture, le ton est donné :

être haut et voir loin

dans le libre
l'ouvert


et le lecteur est invité à regarder du haut de la falaise, ou à se faire tout petit à son pied pour la contempler et voir son immensité. Face à elle, la mer qui s'offre, les grands espaces et les embruns.

La poétesse nous transporte dans son périple, nous mêle à son introspection, car il ressort de ce livre beaucoup de réflexion. Quelques mots par page suffisent, les phrases sont courtes, directes, les idées fusent, il y a peu d'ambages mais un ton juste, une émotion très forte et un partage de sensations.

puiser la force
dans la falaise

la regarder en face

s'appuyer
sur la peur même


Un retour aux sources, vraisemblablement, qui fait un bien fou à la lecture, nous invitant à faire face aux éléments, à la nature, s'aider de sa force, et à redevenir soi.