The End
de Zep

critiqué par Frunny, le 29 juillet 2021
(PARIS - 56 ans)


La note:  étoiles
Une 2 ième chance ?
Philippe Chappuis dit Zep (1967- ) est un auteur de bande dessinée suisse. Il est notamment connu pour sa série Titeuf.
En avril 2018, sort "The End", BD de science fiction écologique.

Dans une campagne reculée suédoise, une équipe de scientifiques dirigée par le professeur Frawley -un pionnier de la paléo-botanique - tente de comprendre la communication des arbres.
Convaincus que ce sont les arbres qui décident de réguler la vie sur la planète. Une régulation qui conduit à éradiquer certaines espèces (Dinosaures, .....hommes? )
Le jeune Théodore, stagiaire, se joint à l'équipe et découvre, médusé, les travaux du professeur et en particulier la théorie selon laquelle l'ADN des arbres contiendrait l'Histoire de la terre.

Sur la mythique bande-son des Doors (This in the end ! ), Zep nous livre une BD d'anticipation écologique des plus originale et déroutante.
Les messages sont multiples et d'une actualité brûlante.
La vie sur Terre est apparue il y a 800 millions d'années, l'espèce humaine est âgée de 200 mille ans (... )
Autant dire que nous ne ferons qu'un bref passage et -comme de nombreuses espèces avant nous - retrouverons le néant.
Un dessin soigné, des couleurs adaptées aux situations, un scénario haletant pour une BD de qualité.
Vous connaissez mon aversion pour l'espèce humaine alors... forcément, la fin m'a déçu !