Le Dernier Dragon T01: L'Oeuf de Jade
de Jean-Pierre Pécau (Scénario), Leo Pilipović (Dessin)

critiqué par Shelton, le 8 novembre 2020
(Chalon-sur-Saône - 64 ans)


La note:  étoiles
Un petit régal dans le genre...
Jean-Pierre Pécau est un scénariste que j’apprécie beaucoup et qui aime jouer avec l’histoire, que ce soit pour mettre en valeur un personnage réel comme « Constance d’Antioche, la princesse rebelle », que ce soit pour attirer notre attention sur un évènement spécifique et son auteur comme il le fait si bien avec « L’Homme de l’année », ou , enfin, que ce soit pour déformer l’histoire dans une de ces uchronies qu’il aime écrire avec tant de talent… Dans cette dernière catégorie, comment ne pas citer la série « Jour J » qui au fil des années devient une référence absolue…

Mais un bon scénariste aime jouer avec les histoires qu’il raconte et Jean-Pierre ne se limite à aucun domaine. Le voici donc qui va jouer avec l’Histoire, celle avec un grand H que ce soit celle des croisades ou celle des luttes entre Milan et Florence… Mais il va aussi y mêler un peu de fantastique, c'est-à-dire pour être précis une petite dose de dragon, deux cuillères à soupe de sœurs vierges pour monter ces dragons et une pincée de sorcière pour donner du goût à l’ensemble…

Nous voici donc dans le désert d’Arabie, à la fin du quinzième siècle. Deux chasseurs mercenaires et prêts à tous pour arrondir leurs revenus sont à la recherche de la vallée des dragons, un lieu si bien décrit par Hérodote… Oui, avec Jean-Pierre Pécau, il y a toujours le plus improbable avec les références les plus classiques, historiques, littéraires… Il faudra vous y faire ! Mais pour arriver à cette vallée mythique et porteuse d’espérance pour leurs finances, nos deux bandits des grands chemins – on peut raisonnablement les appeler ainsi – sont obligés de se priver de tout…Ils finissent même par manger leur corde ce qui aura quelques conséquences néfastes…

Mais ils seront récompensés – enfin presque – car ils arriveront à cette vallée… et là, mystère !

Seulement, voilà, le trésor de la vallée arrivant sur le marché (vous verrez bien de quoi il s’agit lors de votre lecture) va provoquer quelques remous en particulier du côté de l’ordre des dragons. Ce dernier décide d’envoyer Umas, la dragonnière, histoire de récupérer ce qui peut l’être encore avant que tout ne devienne dramatique…

Il s’agit d’une très belle histoire dont les trois premiers volumes sont sortis et qui est très bien lancée… Que du bonheur pour le lecteur ! Très rapidement, on rencontrera les chasseurs de dragons qui veulent récupérer la fameuse dragonite, le pape qui est prêt à en acheter car cette dragonite peut tout soigner, enfin, on assistera médusé à l’irruption sur un champ de bataille d’un dragon déchainé…On suivra dans leur quête Umas qui veut protéger l’ordre les dragons, Stali, la dragonnière abandonnée depuis que son dragon a été tué, enfin, on attend avec curiosité quel impact tout cela aura sur la grande Histoire et avec Jean-Pierre Pécau, il faut s’attendre à tout !

La narration graphique est à la fois classique et réaliste. C’est Léo Pilipovic qui dessine et Thorn qui pose les couleurs. Contrairement à d’autres séries dragonesques, les dragons sont bien présents même si leur nombre diminue dans le temps à cause de la vénalité humaine…

J’ai beaucoup aimé cette série et je la recommande à tous ceux que le mélange Histoire et fantastique ne fait pas fuir en courant !

Très bonne lecture à tous !