Histoire de la Reconquista
de Philippe Conrad

critiqué par Vince92, le 17 mars 2021
(Zürich - 43 ans)


La note:  étoiles
Reconquête
Il n'y a pas beaucoup d'ouvrages en français consacrés à l'histoire de la Reconquista, un phénomène unique en Europe au cours duquel les royaumes chrétiens espagnols vont systématiquement repousser les Musulmans venus d'Afrique du Nord au VIIIe siècle.
A ce titre, le petit livre de Philippe Conrad, directeur de la feu Nouvelle Revue d'Histoire et l'un des spécialistes en France de la question est très précieux même s'il n'est pas exempt de défauts. Paru dans la célèbre collection Que sais-je? des PUF, l'ouvrage compte un peu plus de 120 pages et passe en revue en cinq chapitres les différentes étapes de cet épisode de l'occupation musulmane de la péninsule ibérique du VIIIe au XVe siècle.
Sur leur lancée de la conquête de l'Afrique du Nord, portés par leur foi, les guerriers musulmans passent en Europe et conquièrent facilement l'essentiel de la péninsule ibérique et parviennent même sur le territoire de la France actuelle ou ils sont battus par Charles Martel au cours de la bataille de Poitiers (732). En Espagne, certains royaumes du nord de la péninsule issus de l'ancien royaume wisigoth désormais disparu parviennent à survivre grâce notamment au caractère montagneux de leur territoire (et au faible intérêt que leur portent les seigneurs musulmans). Al-Andalous, nom que prend le territoire sous occupation musulmane en Espagne a atteint son expansion maximale et les royaumes chrétiens vont alors entamer cette Reconquista qui ne s'achèvera qu'avec la prise de Grenade (1492) et selon Conrad avec l'expulsion des Morisques (musulmans convertis-faussement- au catholicisme au XVIe siècle).
Cette Reconquista se caractérise par des campagnes militaires discontinues, menées en fonction des impératifs diplomatiques. Guerre de sièges et de razzias principalement, la période est troublée: loin de voir deux camps s'opposer clairement (Chrétiens contre Musulmans), on peut également voir des affrontements entre Chrétiens, entre Musulmans, des alliances entre Chrétiens et Musulmans, des seigneurs chrétiens se mettre au service de souverains musulmans (Le Cid étant l’exemple le plus significatif) etc…L'unité d'Al-Andalous prend fin pour donner naissances aux taifas, royaumes musulmans rivaux, fait qui marquera le début de la fin de la présence musulmane en Espagne malgré les sursauts almoravides et almohades.
Sous le règne d'Isabelle la Catholique et de Ferdinand d'Aragon, le pays réalisera son unité et deviendra alors la puissance dominante en Europe jusqu'au XVIIe siècle avec des prolongements de cette (re)conquête en Afrique du Nord et en Amérique centrale et du Sud. Après la reconquête, la conquête… le destin d'un pays et d'une civilisation qui perdra sa force vitale avec l’avènement de la richesse et de la victoire de la civilisation.