Schtroumpferies, tome 2
de Peyo

critiqué par Koolasuchus, le 3 octobre 2020
(Laon - 31 ans)


La note:  étoiles
Salsepareille et mots-croisés
Ce deuxième volume des Schtroumpferies est dans la lignée directe du premier, c'est à dire un rassemblement de petites histoires d'une page à tonalité humoristique consacrées aux fameux petits lutins bleus. Dans celui-ci les Schtroumpfs particulièrement mis à l'honneur sont le Schtroumpf Bêta, source inépuisable de gags et de quiproquos, le Schtroumpf Paresseux, toujours aussi créatif lorsqu'il s'agit de ne rien faire, ou bien encore, et c'est ce qui est le plus étonnant, le Schtroumpf Paysan qui forme un duo comique assez détonnant avec le Schtroumpf Poète. Bien évidemment les autres villageois tels que la Schtroumpfette, le Grand Schtroumpf, le Schtroumpf à lunettes, le Schtroumpf Farceur et bien d'autres encore sont également présents car s'il y a bien un un point commune entre tous les Schtroumpfs, autre que leur couleur, c'est qu'ils ne sont jamais les derniers pour faire des bêtises.

Sans aller toutefois jusqu'à nous faire rire aux éclats, ces petits récits sont tout de même très amusants et on sourit souvent devant toutes leurs facéties, surtout que les comiques sont variés entre les blagues du Schtroumpf Farceur, les malentendus du Schtroumpf Bêta ou bien encore les malheurs du Schtroumpf à lunettes, ce n'est jamais répétitif. J'ai toutefois trouvé que l'on voyait beaucoup plus qu'il y a eu différents dessinateurs qui ont œuvré sur ces histoires et on peut noter une différence assez notable de niveau. Même si au final ce n'est pas trop dérangeant.

Cet album est donc tout aussi bien que le premier et je l'ai lu avec plaisir car on peut faire confiance aux Schtroumpfs pour nous divertir et ne pas en rater une !