Chant général
de Pablo Neruda

critiqué par Phil SMT, le 20 septembre 2020
( - 60 ans)


La note:  étoiles
Un authentique chef d'oeuvre
Ce vaste chant riche de 230 poèmes, texte majeur de Pablo Neruda, écrit dans la clandestinité et l'exil, imprime un souffle lyrique et épique aux conflits sociaux et politiques de l'Amérique Latine et à la prise de conscience du poète sur les sans voix de ce sous-continent.

Chant général donne une remarquable dimension littéraire à l'utopie politique de Pablo Neruda qui invoque sa poésie autant que celle des autres, où il poétise son existence comme celle des opprimés. Si l'auteur offre ses réactions, ses dénonciations et ses prises de position, il le fait d'une voix prophétique, structurée et dominante, adoptant souvent le ton de l'apostrophe, voix qui concilie l'auteur et le collectif des démunis, donne une dimension lyrique au politique et propose une version sensible de l'Histoire et de la nature latino-américaine. Un authentique chef d'oeuvre.

"...et au lieu où respirent les œillets
nous fonderons un habit qui supporte
l'éternité d'un baiser victorieux."