West
de Carys Davies

critiqué par Frunny, le 12 août 2020
(PARIS - 55 ans)


La note:  étoiles
D'Est en Ouest !
Carys Davies est une romancière britannique.
Son premier roman "West" (2018) a remporté de nombreuses récompenses prestigieuses.

"Je m'appelle John Cyrus Bellman, et ceci est ma vie.Ce n'est pas celle que j'attendais mais enfin, c'est comme ça" ? (page 88)

"Tout l'après-midi de la veille, Bess était restée couchée sur le sol humide et bosselé du jardin de derrière, à contempler un escargot qui traçait sa route lente et entêtée à travers l'herbe raide, par dessus les pierres, les feuilles mortes et les branches pourries; son chemin d'argent sinueux, la manière dont il semblait savoir, Dieu sait comment, où il allait et comment s'y rendre".(page 138-139)

L'immigration européenne en Amérique n'est pas si loin. Des villes de toutes tailles sont sorties de terre, les indiens massivement exterminés ou repoussés vers l'Ouest.
John Cyrus Bellman- éleveur de mules- se morfond dans sa petite ville de Lewistown (Pennsylvanie), veuf avec sa jeune fille Bess. La lecture d'une coupure de presse évoquant l'existence possible d'animaux gigantesques qui erreraient encore dans de vastes espaces inhabités qui s'étendraient au delà du Mississippi, a mis le feu à son imaginaire. Il n'a plus qu'une idée en tête; traverser le pays pour trouver "l'animal incognitum".
Un périple de 5 000 km, une absence de 2 ans (ou plus) pour rallier Lewistown à Saint-Louis et poursuivre l'exploration.
Une quête réservée aux fous et aux égarés d'après sa soeur Julie.
Un acte majestueux, déterminé et courageux selon sa fille Bess.
Le voilà parti, confiant Bess à sa soeur et promettant de donner des nouvelles par courrier.
John partagera bientôt sa route avec un jeune indien Shawnee au nom de "Vieille femme de loin"

Un court roman (175 pages) d'une puissance rare.
La folle quête d'un homme qui semble le seul à croire à l'existence de ces animaux extraordinaires.
La vie solitaire de la jeune Bess qui vit en imaginant la quête de son père.
Les réflexions du jeune indien accompagnant un homme qu'il ne comprend pas mais conscient de la spoliation que son peuple a subie depuis l'arrivée des européens.
Les messages sont multiples et cette courte critique n'y suffirait pas.
Prenez la peine de lire ce merveilleux roman, court mais tellement riche.