Alors dis-moi
de Marie-Claude Ranc

critiqué par Maranatha, le 9 août 2020
( - 49 ans)


La note:  étoiles
La perle du trésor de l'âme française.
Je suis interloqué par Jehanne.
Je le dis régulièrement c'es une personne A-normale e Exrta-ordinaire.
Il est donc évident que j'essaie de lire le maximum de choses la concernant.
Je commence à bien la connaître.
Les romans historiques ne sont pas ma tasse de thé et le peu que j'ai lu ne m'a pas du tout plu.
C'est internet qui m'a fait découvrir ce livre, certainement les cookies qui ont compris que je m'intéressais de très près à Jehanne.
C'est l'été, je me relâche un peu , je me suis laissé tenter ( donc oui les cookies fonctionnent bien).
Cela me paraissait osé de faire dialoguer Aliénor et Jehanne. Je m'attendais au pire. Je craignais un certain psychologisme que l'on retrouve régulièrement dans ce genre de roman.
Allez, c'est parti on déroule les pages, je suis étonné, c'est historiquement juste, les dialogues entrecoupent le récit de la vie d'Aliénor dans un premier temps, puis celle de Jehanne.
L'auteur ne s'immisce pas dans la vie de ces deux figures majeures de notre Histoire, elle reste à sa place, elle semble être le médium entre ces deux femmes qui aurait eu tant à se dire.
Les dialogues qui sont la partie dangereuse du livre semblent naturels, on n'imagine très bien les deux femmes se faisant face et se parlant et s'écoutant respectueusement l'une l'autre. Et on se dit qu'effectivement elles auraient pu se dire cela.
C'est donc un livre que j'ai pris plaisir à lire, qui est intéressant pour qui veut découvrir les vies de ses deux femmes.
Je rajoute que l'auteur a eu la gentillesse de répondre à mes questions et conversations via sa page Facebook.
J'ignore s'il existe d'autres livres usant de ce même procédé mais en tout cas celui-ci es une réussite.