Ortog et les ténèbres
de Kurt Steiner

critiqué par Obriansp2, le 28 juillet 2020
( - 50 ans)


La note:  étoiles
Intéressant.
Le nom de Kurt Steiner est le nom d’emprunt du romancier français André Ruellan. Il a été médecin puis est devenu romancier et a édité aux éditions du Fleuve Noir. Là c’est un livre avec un début intéressant, on pénètre rapidement dans ce monde bizarre. C’est un monde qui semble vide et amorphe, il n’y a personne mis à part plusieurs témoins audacieux. Après l’histoire reste passablement compliquée. Il est difficile de cerner le rêve et la réalité. Un monde à part, ou plutôt un univers à part. L’auteur s’est bien défoulé et il possède beaucoup de ressource pour trouver des phrases originales afin d’expliquer ce que l’on ne voit pas. C’est un médecin d’ailleurs. Un petit roman de science-fiction tranquille.