Schtroumpferies, tome 1
de Peyo

critiqué par Koolasuchus, le 21 mai 2020
(Laon - 31 ans)


La note:  étoiles
Tout schtroumpfe à point à qui sait attendre
Parallèlement à la série principale, les Schtroumpfs ont également été les héros d'une série de cinq albums intitulée Schtroumpferies. Ces ouvrages rassemblent en réalité des histoires d'une page parues dans différents supports tel que le mensuel Schtroumpf! et se focalisent donc sur les hauts et bas de la vie au village, des blagues du Schtroumpf farceur aux leçons de morale du Schtroumpf à lunettes en passant par les maladresses du Schtroumpf Bêta ou bien encore les ravages que fait la Schtroumpfette sur les cœurs.

Cet album a donc une vocation purement humoristique et même si certains gags sont assez prévisibles il y a tout de même quelques bonnes petites trouvailles et il est bien difficile de ne pas sourire aux nombreuses facéties des petits lutins bleus. On peut souligner cependant le fait que ce sont souvent les même personnages qui sont mis en avant tandis que certains tels que le Schtroumpf Costaud ou le Schtroumpf Bricoleur sont assez peu présents, c'est également la même chose pour Gargamel qui n'a droit qu'à une seule apparition. En contrepartie on revoit quand même certains Schtroumpfs un peu oubliés comme le Cosmoschtroumpf. On voit également que ces histoires ont été réalisées par différents dessinateurs car même si cela ne se voit pas toujours du premier coup d’œil cela se remarque quand on y fait vraiment attention. Cela reste tout de même assez discret et on est toujours assez proche du trait de Peyo.

Ainsi, même si l'on se contente d'une succession de gags sans grandes ambitions scénaristiques, cet album n'en est pas moins sympathique et plaisant à lire car l'esprit de la série est bien présent.