Notger vint et Liège s'empourpra
de Paul Quiriny

critiqué par Alceste, le 17 avril 2020
(Liège - 59 ans)


La note:  étoiles
De la réalité à la fiction
En s’appuyant sur des travaux historiques très sérieux, Paul Quiriny fait revivre la grande figure de Notger, personnage-clé de l’histoire liégeoise, devenu ici personnage de roman. Mais à quoi peut bien s’occuper un prince-évêque de l’an mil ? Donner des remparts à la ville, bâtir une nouvelle cathédrale, fonder une collégiale, établir des abbayes, assurer l’éducation de l’empereur Othon III pendant sa minorité, négocier avec le roi de France, voilà pour les nobles tâches. Dans un registre plus terre-à terre, mais non moins accaparant , entretenir une école pour les jeunes patriciens, et même pour les jeunes filles, fixer le salaire des ouvriers du chantier de la cathédrale, reclasser une jeune mère tombée dans la prostitution, veiller au dragage des bras de la Meuse, remplacer les ponts de bois trop souvent emportés par les crues. Plus inattendu, extirper les superstitions et les diableries qui obsèdent le peuple, surtout en cette fin de millénaire, surveiller le trafic des reliques et punir la simonie qui en découle.
On le voit, la petite histoire rejoint ici la grande, et l’on s’interroge parfois sur l’authenticité de certains faits, ou sur leur caractère anachronique. Ainsi est-il question d’émancipation des filles par l’éducation, de commerce direct « du producteur au consommateur », de la Chanson de Roland, de température « négative » ou même de Liégeois faisant « leur jogging ».
Mais ne doutons pas du sérieux de la recherche, qui implique un ton un peu moins truculent que dans les ouvrages de Maurice des Ombiaux (Voir sur ce site « Liège à la France »), même si les scènes sont émaillées de savoureuses répliques en wallon, la langue de tous les jours dans la Principauté.
Bien sûr, connaître la physionomie actuelle de la ville de Liège apporte un intérêt supplémentaire à la lecture de cet ouvrage, mais le novice y verra, espérons-le, sa curiosité aiguisée pour l’histoire de la Cité ardente.