Je communique avec les défunts
de Alain Joseph Bellet

critiqué par Bernard2, le 27 mars 2020
(DAX - 71 ans)


La note:  étoiles
Liaisons avec l’au-delà
Au début de son livre, l’auteur nous parle de sa propre vie : une enfance difficile avec un père qui refusait de le voir, de multiples échecs, tant professionnels que sentimentaux.
Puis on passe à de nombreuses descriptions de son travail de médium, soit rapportés par lui-même, soit écrits par ses « clients » qui relatent leur expérience.
Si les faits mentionnés laissent penser que A-J Bellet a réellement des contacts avec les personnes décédées, et que donc ces dernières vivent dans un autre monde que le nôtre, il est tout de même normal de s’interroger. Que l’âme connaisse plusieurs vies terrestres, que nous retrouvions nos animaux de compagnie dans l’au-delà, car eux aussi auraient une âme est pour le moins troublant.
Et ce qui est précisé sur les personnes disparues par suicide n’est pas exactement en phase avec ce que cet auteur nous dit dans l’un de ses autres livres (Les morts sont parmi nous).
Il ne s’agit pas de convaincre ici qui que ce soit. Par contre d’inciter à la lecture d’un tel ouvrage, oui.