Centaurus T01 Terre Promise de Leo (Scénario), Rodolphe (Scénario), Zoran Janjetov (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Kabuto, le 18 mars 2020 (Craponne, Inscrit le 10 août 2010, 60 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (43 960ème position).
Visites : 1 103 

Une nouvelle planète

Comme à son habitude, Leo nous emmène dans l’espace vers une nouvelle planète colonisable. Comme toujours aussi, les choses vont forcément mal tourner. On peut ne pas aimer ou penser que cet auteur manque singulièrement d’imagination mais on peut aussi comme moi adorer ce genre d’histoire. D’ailleurs l’angle de vue n’est jamais tout à fait le même et cette fois le voyage n’est pas terminé quand l’aventure commence. Ce premier tome est bien sûr une entrée en matière avec présentation du monde et des personnages. C’est sympa sans être exceptionnel et les dessins de Janjetov sont comme toujours magnifiques. J’adore ce dessinateur.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Terre promise [Texte imprimé] scénario, Léo & Rodolphe dessin, Zoran Janjetov couleur, Zoran Janjetov Jr
    de Leo, Rodolphe, Janjetov, Zoran (Illustrateur)
    Delcourt
    ISBN : 9782756040295 ; 12,00 € ; 04/03/2015 ; 48 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Centaurus

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pas le meilleur, mais plaisant

7 étoiles

Critique de Mimi62 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 68 ans) - 11 mai 2021

On retrouve avec plaisir un monde que Léo sait faire vivre, animer.
On retrouve un univers en dehors de notre Terre mais qui présente cependant certaines particularités physique (gravité, atmosphère, températures, eau...) permettant aux humains d'y vivre sans trop de difficultés.

Cette fois, le récit débute par un univers que l'on croit terrestre mais qui n'en est que la reproduction. Une jolie réussite tant dans l'idée que dans la réalisation graphique.

Comme à l'habitude, on retrouve les problèmes de cohabitation propre à des espaces confinés mais on retrouve aussi, malheureusement, les sempiternelles bluettes sentimentales qui cassent le rythme de l'histoire et n'apportent rien au récit. Je serais tenté de qualifier ces passages de remplissage.

Les dessins, à mon goût, manquent de finesse de traits mais je reste cependant un adepte de ce type de graphisme précis, plutôt détaillé, nous plongeant dans une réalité qui aide à s'immerger dans les mondes proposés.

Pas le meilleur Léo mais un volume que j'ai eu plaisir à lire.

Forums: Centaurus T01 Terre Promise

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Centaurus T01 Terre Promise".