Plutôt crever
de Caryl Férey

critiqué par Vinmont, le 21 janvier 2020
( - 46 ans)


La note:  étoiles
Une traque
Si votre meilleure copine vous offre pour vos 30 ans Les mémoires de Lacenaire et un calibre 44 dans une boîte à chaussures, méfiez-vous !
Lisez au moins le mode d'emploi. C'est ce qu'aurait dû faire Fred avant d'abattre le député Rogemoux et prendre la fuite à travers la Bretagne, en voiture, à vélo, à pied ou en kayak….
Il aurait trouvé le carnet et les étranges QCM d'Alice. Il aurait vu les six balles creuses et les petits papiers.
Il n'aurait pas été traqué par toutes les polices de France et ne serait pas devenu le gibier d'un terroriste basque aux tendances psychopathes.
Il n'aurait surtout pas eu dans son sillage, comme une ombre dévorée de colère, le flic borgne Mc Cash.
Lui ne lâchera jamais. Fred et Alice non plus. Quoi qu'il en advienne, plutôt crever !

Caryl FEREY nous entraîne dans les aventures de son héros toujours plein d'une énergie du désespoir qui lui fait renverser les montagnes et ceux qui le gênent.
Un bon polar.