L'Offrande grecque - Une aventure de Bernie Gunther
de Philip Kerr

critiqué par Pacmann, le 5 juillet 2020
(Tamise - 55 ans)


La note:  étoiles
La toute dernière mission de Bernie Gunther,…?
Alors que « Bleu de Prusse » nous avait laissé notre héros en 1956 quelque part près de la frontière franco-allemande poursuivi par la STASI, on le retrouve à Munich sous l’identité de Christof Ganz, préposé et gardien de nuit à la morgue d’un hôpital bavarois.

Recruté par une compagnie d’assurance, il est chargé d’enquêter sur un naufrage suspect du Doris, voilier appartenant à un océanographe allemand qui prétend avoir fait naufrage au large du Péloponnèse à la suite d’un accident alors qu’il tentait de récupérer des antiquités submergées.

Au cours de son enquête, Gunther est mêlé à une série de meurtres qui conduit la police grecque à exercer un chantage sur lui afin de collaborer à l’arrestation de criminels de guerre. Par ailleurs, le Mossad semble s’intéresser aussi aux découvertes de notre ex-policier.

On est alors replongé dans l’histoire de la Grèce pendant la seconde guerre mondiale où en août 1943, les quelques 60.000 juifs de Salonique ont été spoliés et massivement déportés vers les camps de la morts. Si dans les autres épisodes de la série des Bernie Gunther, l’auteur évoque un épisode précis du passé de notre anti-héros, ici l’action se situe exclusivement en 1957.

Le personnage principal est de plus en plus vieillissant et a moins l’occasion d’exercer son humour sarcastique face à des grecs ne comprenant pas toujours ses subtilités de langage. Il n’est demeure pas moins qu’il lui semble à lui-même toujours inexplicable qu’il parvienne encore à séduire de belles et jeunes femmes, comme Elli, une mystérieuse avocate grecque qui l’assiste lors de son enquête.

Cette œuvre qui est parue en français après la disparition de son auteur clôt sans doute, du moins sur la ligne du temps, la série mettant en scène un des meilleurs antihéros de la littérature populaire de qualité.

Pas de risque d’être déçu si on est un fan de Bernie, même si le schéma du roman n’étonne pas au regard ce que j’ai déjà lu dans d’autres épisodes de la série.