La sophrologie
de Richard Esposito

critiqué par Veneziano, le 15 novembre 2019
(Paris - 43 ans)


La note:  étoiles
Psychologie, médecine et gymnastique douces contre les maux de l'âme
Le but de la sophrologie constitue une lutte contre les maux et douleurs psychiques. Cette discipline emprunte à la psychologie, à la médecine et à une forme de gymnastique méditative. Elle pratique des méthodes relevant de l'épistémologie et de la phénoménologie. Il s'ensuit qu'elle est basée sur la pratique et sur sa remise en question perpétuelle.
Un point sur elle s'avère éminemment utile, car, relevant d'une certaine mode et au sein d'une culture regrettable de l'immédiateté, elle sert souvent de réceptacle à tout et son contraire. Cette présentation permet de comprendre les finalités et moyens de cette science qui demande rigueur, empathie, préparation et réflexion. Elle reste synthétique, mais détient le bénéfice de la clarté et l'avantage d'inciter à approfondir.