La révolution inachevée d'Einstein - Au-delà du quantique
de Lee Smolin

critiqué par Colen8, le 20 octobre 2019
( - 79 ans)


La note:  étoiles
Regard sur la physique théorique
Dès 1905 Einstein a amorcé une double révolution de la physique théorique avec des conséquences philosophiques tangibles. Son article sur l’effet piézoélectrique mettant en évidence les quanta qui lui a valu le Nobel en 1921 a inspiré le danois Niels Bohr dont les travaux publiés en 1927 ont amorcé cette physique probabiliste bizarre de la mécanique quantique, si difficile à admettre par ceux qui croyaient à la réalité du monde et donc opposés à la prégnance dominatrice de l’école danoise de l’antiréalisme. L’autre article, celui de la relativité restreinte suivi en 1915 de celui de la relativité générale a ouvert la voie d’une cosmologie de l’espace-temps déformé par la force gravitationnelle.
La confirmation par des expériences et des observations de chacune de ces théories applicables pour l’une à la physique des particules, pour l’autre à l’histoire de l’Univers a mis des générations de physiciens et mathématiciens en quête d’une théorie capable de les unifier intitulée la Théorie du Tout. En dépit de leur insuccès à ce jour, Lee Smolin retrace les nombreuses spéculations qui n’ont pas manqué de fleurir dans l’imagination des plus brillants théoriciens. Comprendre la dualité onde-particule, le principe d’incertitude sur la connaissance simultanée de la position d’une particule et de son impulsion ne sont déjà pas une mince affaire. En s’efforçant de rester limpide pour des profanes il discute les hypothèses destinées à compléter la mécanique quantique dont aucune ne lui est apparue suffisamment profonde ni convaincante au regard de l’objectif visé, par exemple :
- La théorie de l’onde pilote qui guide les particules dans l’espace, assez populaire parmi les chercheurs, doit encore progresser pour répondre aux questions posées par la cosmologie quantique et être compatible avec la relativité.
- Les modèles d’effondrement spontané de la fonction d’onde survenant au moment de la mesure, même s’ils expliquent le résultat trouvé présentent des incompatibilités et des faiblesses intrinsèques.
Lui-même longtemps focalisé sur la gravité quantique à boucles en conclut à la nécessité d’encourager les nouvelles générations à assouvir patiemment ce besoin de connaissance, à ne pas hésiter non plus à battre en brèche les théories communément admises au risque de passer à côté des récompenses et des carrières réservées en général aux plus conformistes.