Mémoires d'un maire : Loches. passionnément
de Jean-Jacques Descamps

critiqué par Falgo, le 22 juillet 2019
(Lauris - 80 ans)


La note:  étoiles
Témoignage authentique
Député, Secrétaire d'Etat dans un gouvernement Chirac, maire de Loches pendant 19 ans, Jean-Jacques Descamps livre ses mémoires politiques, peu consacrées à ses autres fonctions et essentiellement tournées vers celles de maire. Il en tire un bilan mitigé, fondé sur cette longue expérience de terrain. Enthousiaste, lorsqu'il évoque ses réussites et la transformation de sa ville sous ses yeux. Plus réservé en décrivant les innombrables contraintes, obstacles et blocages rencontrés. Ce qui l'a énervé en particulier, ce sont les pesanteurs administratives de tous ordres. Il en cite deux pour l'exemple. L'une est le cas du sous-préfet de Loches, logé dans un château, avec voiture de fonction et valet de pied, prébendes inutiles dont on sent bien qu'elles sont nombreuses en France à ce niveau et très coûteuses pour le budget de l'Etat. L'autre est le cas du fonctionnaire qui cache ses propres idées derrière l'autorité de l'Etat qui lui est conférée: Architecte des Bâtiments de France. Homme de droite, il a tendance à critiquer les mesures et orientations de gauche, mais avec modération. Au total, le lecteur se trouve face à un témoignage de première main, passionnant dans le détail de la vie quotidienne d'un maire, de sa capacité à mobiliser son équipe, de sa manière de surmonter les obstacles et de contourner les chausse-trappes semées sur son parcours. Instructif et intéressant, ce livre se lit d'une traite.