La Dernière Chasse
de Jean-Christophe Grangé

critiqué par Martell, le 18 juin 2019
( - 65 ans)


La note:  étoiles
La noblesse génétique
Le meurtre d’un jeune homme de la haute société allemande en Alsace, dans une forêt dense dont la majeure partie est situé en Allemagne, c'est un héritier Geyersberg, la plus riche famille du Bade-Wurtemberg, leur emprise sur la région a survécu à plusieurs époques. L’inspecteur vétéran Niemans doit aller y faire enquête avec l’aide d’Ivana qui est dans la police malgré une nature plutôt bohémienne et rédiger un rapport conjoint avec les autorités judiciaires allemandes dirigées par un certain Kleinert qui se révélera à la hauteur d’une affaire qui s’avère peu banale.
Très vite les investigations vont révéler des faits étranges et des coïncidences violentes. On va apprendre que les parties de chasse dans cette région respectent davantage les lointaines traditions que la vie humaine.

J’ai finalement bien aimé cette plongée dans ce monde d’aristocrates. Il y a de bons moments de suspense et de violence qui m’ont surpris, et l’atmosphère de cette forêt noire est bien rendu, un climat particulier qui rend la lecture agréable quand on aime sa dose d’angoisse.

Je dois dire aussi que j’ai aimé la fin du roman, après une cascade d’actions et un dénouement crédible, alors que tout est terminé, nous avons droit à une finale toute en douceur avec des confidences touchantes qui donnent un éclairage intime du personnage principal.

Un autre bon roman de Grangé.