Une si belle vue sur le lac
de Irène Krassilchik

critiqué par Cyclo, le 3 mai 2019
(Bordeaux - 74 ans)


La note:  étoiles
le choix de mourir

avec cette pièce de théâtre, Une si belle vue sur le lac, Irène Krassilchik, psychanalyste, nous parle de ce qui se passe justement en Suisse dans un de ces établissements où se retrouvent ceux qui ont choisi le suicide assisté. Trois personnes s’y croisent pour y passer leurs derniers jours, deux hommes, un paraplégique condamné à une asphyxie prochaine par la progression de sa maladie, un banquier en phase terminale d’un cancer et qui ne se remet pas de la mort par suicide d’un de ses fils, et une femme qui a toujours côtoyé la mort depuis sa jeunesse, avec de multiples tentatives de suicide et qui a décidé d’en finir une fois pour toutes. La jeune employée qui doit leur administrer le lendemain la potion létale leur apporte un dernier apéritif tandis que le soleil se couche sur leur dernière soirée. C’est l’occasion unique de discuter de la vie et de la mort, en attendant celle-ci dont ils ont volontairement choisi la date.
Très belle pièce, dense, intense, très bien écrite et que j’aimerais bien voir sur scène, et même, qui sait, jouer moi-même !
En attendant qu'une loi autorise ça en France, comme le demande l'ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité) ! Car le choix de décider de notre mort reste la plus grande nos libertés.