Le dragon du Trocadéro
de Claude Izner

critiqué par Jfp, le 2 mars 2019
(La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)


La note:  étoiles
en r'venant d'l'expo
L’Exposition Universelle de 1900, avec ses 48 millions de visiteurs, célèbre par son déferlement de trouvailles architecturales et d’attractions en tout genre (le Trottoir Roulant, la Grande Roue, le Métropolitain), sert de cadre à cet énième opus des enquêtes de Victor Legris. On y retrouve notre libraire-détective, affublé de son beau-frère Joseph, à la recherche d’un tueur à la flèche, qui s’en prend à des visiteurs venus d’Outre-Atlantique. On va de surprise en surprise, dans un mystère qui ne cesse de s’épaissir tant les protagonistes sont habiles à se grimer et se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. On tente d’abord de se retrouver dans ce labyrinthe savamment conçu pour égarer les limiers les plus perspicaces, et puis on finit par s’abandonner à l’atmosphère langoureuse du Paris de la Belle Époque, admirablement rendue à l’aide de savoureuses anecdotes. Comme dans les toiles des nabis, où le cadre s’avère aussi important que le sujet…