La colonisation (suivi par) Le massacre d'Ambiky de Jean Grave, Paul Vigné d'Octon

La colonisation (suivi par) Le massacre d'Ambiky de Jean Grave, Paul Vigné d'Octon

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Cyclo, le 19 février 2019 (Bordeaux, Inscrit le 18 avril 2008, 73 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 375 

les bienfaits de la colonisation ?

Le petit livre publié au Sextant, et qui réunit les deux courts textes de Jean Grave, La colonisation (1912) et de Paul Vigné d’Octon, Le massacre d’Ambiky (1900), m’apparaît très éclairant sur ce qui se passe aujourd’hui, ici et dans le monde.

Jean Grave, anarchiste du début du XXe siècle, désolé de voir que même les prolétaires tombent dans le panneau de la propagande gouvernementale sur les progrès apportés par la colonisation, essaie de remettre les pendules à l'heure.
Il note que "les nations civilisées" se partagent "les peuples comme un bétail, tout cela cachant les plus louches combinaisons financières [...] des requins de la finance, […] brigandage et vol à main armée […] ; il y a un mot honnête pour couvrir les malhonnêtes choses que la société commet : on appelle cela « civiliser » les populations arriérées !" Si les populations "se révoltent, on leur fera la chasse, on les traquera comme des fauves, le pillage sera lors non seulement toléré, mais commandé ; cela s’appellera une « razzia »." Viols, assassinats, villages livrés aux flammes, "laissez passer, c’est une nation policée, qui porte la civilisation chez des sauvages !" La conquête ; "vite, deux ou trois cuirassés en marche, une demi-douzaine de canonnières, un corps de troupes de débarquement, saluez, la civilisation va faire son œuvre." On pratique alors l’accaparement de "terrains volés aux vaincus", on trouve des populations à exploiter, on peut les "massacrer chez elles pour les plier à un monde de vie qui n’est pas le leur." Il ajoute plus loin que "l’institution qui défend la propriété en Europe ne la reconnaît pas sous une autre latitude." Les soldats "en viennent à servir, inconsciemment, d’instruments au despotisme, à se vanter de ce rôle, à ne plus en comprendre la bassesse et l’infamie." Jean Grave conclut : "ce que vous déguisez sous le nom de colonisation a un nom parfaitement défini dans votre Code, lorsqu’il est le fait de quelques individualités obscures ; cela s’appelle : « pillages et assassinats en bandes armées »."
J'ajouterai qu'aujourd'hui encore ces méthodes perdurent : Israël (dernier état colonial, mais il y en aura peut-être d'autres) ne fait pas autrement avec la Palestine aujourd’hui : destructions de maisons en Palestine, arrachages d’oliviers palestiniens, répression par l'armée des manifestants désarmés de Gaza, etc...

Dans le deuxième texte, Paul Vigné d’Octon, député radical-socialiste de l'Aude, relate, lui, l’un de ces nombreux massacres qui eurent lieu à Madagascar. Je ne peux le raconter en détail ici, mais renvoie au texte intégral sur internet : http://dormirajamais.org/ambiky/. Dans ce massacre d’une population encore endormie qui se fit au petit matin du 29 août 1897, le commandant Gérard, pourtant averti des intentions pacifiques de la population locale, poussa le comble de l’horreur en envoyant en première ligne les tirailleurs sénégalais qui tuèrent hommes, femmes et enfants surpris dans leur sommeil. L’auteur conclut : "La Gazette officielle dit seulement : « Le roi Touère, son ministre et deux chefs ont été tués pendant le combat. » ; il ne fallait pas que l’affaire, où nous-mêmes n’avions pas perdu un seul homme, parût excéder l’importance d’un engagement quelconque avec des rebelles. La Gazette ajoutait : « Cinq cents prisonniers sont tombés entre nos mains »" Et voilà le roman officiel de la colonisation. Car "la vérité est que pas un indigène n’en est sorti vivant."
Que voila un bel exploit, digne de nos livres d'histoire ! Mais qui le sait aujourd'hui, la mémoire coloniale étant presque totalement occultée ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La colonisation (suivi par) Le massacre d'Ambiky

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La colonisation (suivi par) Le massacre d'Ambiky".