Pyramides
de Romain Benassaya

critiqué par Ravenbac, le 19 avril 2020
(Reims - 55 ans)


La note:  étoiles
La quadrature du cercle
2182, des colons fuient la Terre devenue stérile dans une vingtaine d'immenses vaisseaux pour un voyage de deux cents ans. Une seconde chance pour l'humanité. Mais à leur réveil d'un long sommeil en biostase, les occupants du Stern III ne se trouvent pas sur le nouvel Éden tant souhaité. Ici, point de voûte étoilée, et l'IA du vaisseau en panne ne peut leur donner aucune indication.
Les seuls indices que les passagers ont sont l'extraordinaire évolution de la forêt qui sert de poumon au vaisseau, et des Jardiniers – des pucerons génétiquement modifiés devenus scarabées. Combien de temps ont-ils bien pu passer en stase pour qu'une telle chose soit possible ? Et quel est cet environnement froid et noir, ressemblant à un tunnel aux proportions dantesques ?
Aucun suspense. C’est long, lent, ennuyant.