L'assassin royal, tome 09 : Les secrets de Castelcerf
de Robin Hobb

critiqué par Cuné, le 12 juin 2004
( - 52 ans)


La note:  étoiles
Accro !
Encore une fois ce tome n'aura pas fait long feu entre mes mains.
C'est quand même la toute première fois que je me prends de passion comme ça pour une série. A jamais dans mon coeur, donc !

Bon alors l'exercice d'en parler un peu sans tout dévoiler pour laisser le plaisir aux futurs lecteurs.... Tout le tome se déroule à Castercerf. Fitz ne se remet toujours pas de la perte d'Oeil-de-nuit, fait preuve de trop grand laxisme face à son fils adoptif, espionne dans l'ombre et ne veut décidémment rien comprendre quand au Fou... Ni quand aux Autres... Parce que quand même, le héros naïf etc... ça va 5 mn, on a déjà tout appréhendé nous autres lecteurs voraces. ... Je sens bien des explications dans le 10
Le tome se termine sur une nouvelle quête à entreprendre pour Devoir et sa promise... Là aussi beaucoup d'interrogations.. Qui est donc la Dame qui oeuvre derrière Elliana ??.. etc etc... Il y a plein de choses encore... Sans oublier Ortie... Pas loin...

Ce que j'aime et déteste tout à la fois à chaque fin de tome, c'est cette impression de ne jamais savoir le fin mot....
Excellent neuvième tome ! 8 étoiles

Ce tome très riche en évènements et en révélations relance de belle manière la série qui bien que très intéressante, semblait avoir légèrement baissé en intensité. De plus, la jonction avec l’autre grande saga de Robin Hobb (Les aventuriers de la mer) devient enfin chose concrète et c’est très agréable d’en apprendre un peu plus sur les marchands de Terrilville et certains personnages importants se découvrent un peu (Je n’en dirais pas plus mais c’est du lourd !). Je me félicite aussi d’avoir suivi les conseils d’internet qui m’avait incité à lire l’Arche des ombres avant le deuxième cycle de l’assassin royal.

Un personnage attachant que l’on a l’impression de suivre depuis de longues années, un « background » qui prend de plus en plus d’ampleur, il n’en faut pas plus pour me tenir en haleine encore une fois.

Kabuto - Craponne - 59 ans - 15 août 2011


0,5 étoiles! 1 étoiles

L'assassin royal est un livre écrit par Robin Hobb.Encore une fois avec cette auteur,un style déplorable,sans personnalité,une intrigue convenue,inconsistante.Affligeant,à éviter.

Js75 - - 36 ans - 5 juin 2011