Les Cités des Anciens, Tome 5 : Les gardiens des souvenirs
de Robin Hobb

critiqué par Koolasuchus, le 19 février 2018
(Laon - 30 ans)


La note:  étoiles
Kelsingra la magnifique
Jusqu'à présent le récit était centré sur l'expédition des gardiens, de leurs dragons et de l'équipage du Mataf sur le fleuve du Désert des pluies à la recherche des cités des Anciens mais les choses changent dans ce tome. En effet maintenant qu'ils sont arrivés à Kelsingra, Alise, Thymara, Sédric et les autres humains cherchent à percer les secret de l'antique ville tout en commençant une nouvelle vie tandis que les dragons essayent tant bien que mal d'apprendre à voler. Toutefois le groupe habituel n'est désormais plus au cœur de tous les chapitres car on voit également ce qui se passe en Chalcède ou à Terrilville, l'intrigue prend ainsi un tournant un peu plus ambitieux où l'on prend conscience que l'expédition et les dragons sont au centre de bien plus d'attentions que l'on ne pouvait le croire. Cela permet également de revoir plusieurs connaissances que l'on avait laissées au début de l'histoire voire même dans le cycle des « Aventuriers de la mer » pour certains, ce qui est une très bonne surprise et permet ainsi de savoir ce qu'ils deviennent.

Il faut par contre bien reconnaître que le rythme n'est pas très rapide, il y a quelques rappels de ce qui s'est passé dans les tomes précédents qui ne sont parfois pas forcément utiles tandis que les parties dans lesquelles apparaissent (ou réapparaissent) de nouvelles têtes sont essentiellement composées de discussions. Cela permet tout de même de développer l'histoire en incluant plus de personnages, d'apprendre plusieurs éléments intéressants et de lancer des pistes prometteuses pour la suite. Ce tome apporte donc son lot de nouveautés et même s'il n'est pas des plus passionnants il donne bien envie de découvrir la suite.