Les Gouttes de Dieu, Tome 3
de Tadashi Agi (Scénario), Shū Okimoto (Dessin)

critiqué par Koolasuchus, le 4 janvier 2017
(Laon - 30 ans)


La note:  étoiles
Karma et cuisine
Alors qu'il doit toujours trouver des vins français à prix abordable pour son match contre son collègue qui préfère les vins italiens Shizuku décide d'aider le chef d'un restaurant dont la fréquentation a chuté à cause de l'avis assassin d'un critique. Étant donné que ce critique n'est autre qu'Issei Tomine, le frère adoptif en compétition avec Shizuku pour trouver les Gouttes de Dieu, la motivation du jeune homme n'en est donc que plus grande afin de rabattre le caquet de son adversaire.

Moi qui pensais assister à une confrontation entre les vins français et italiens dans ce tome il se trouve que je me suis bien fourvoyé. En effet il va falloir patienter encore un peu mais cela n'est pas bien grave car les chapitres de ce volume vont tout de même nous permettre de découvrir à quel point vin et cuisine peuvent être liés. En effet si le restaurateur a eu une mauvaise critique ce n'est pas à cause de sa cuisine mais de son incapacité à choisir des vins pouvant s'accorder avec ses plats, en ruinant ainsi le goût. Le défi pour Shizuku est donc de réussir à trouver des vins se mariant parfaitement avec la nourriture ce qui n'est pas toujours évident et il va parfois falloir aller au delà de certains préjugés. L'auteur réussit ici à nous livrer une bonne histoire à la fois didactique car l'on apprend comment un vin peut mettre en valeur le goût d'un plat, ou inversement, et au scénario prenant car le vin va peut-être pouvoir sauver le restaurant mais également la relation entre le propriétaire et sa fille.

Cette intrigue prend la majeure partie du tome ce qui lui permet d'être correctement développée et je l'ai vraiment beaucoup aimée, mais Shizuku n'oublie pas son défi pour autant et les derniers chapitres vont le voir essayer de trouver ce qu'il cherche. Ces chapitres servent surtout de transition et ne sont peut-être pas d'un grand intérêt mais cela va tout de même permettre à notre héros de rencontrer une femme mystérieuse, un peu excentrique mais qui connaissait son père ainsi que deux frères tenant un magasin vendant du vin mais dont les pratiques commerciales sont diamétralement opposées. Est ce que ces deux compères vont pouvoir aider Shizuku ? Il faudra attendre le prochain tome pour le savoir.