Agents secrets, Tome 2 : Face à l'Europe nazie
de Auteur inconnu

critiqué par Jfp, le 14 février 2016
(La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)


La note:  étoiles
nid d'espions
Six romans d'espionnage, traitant de la période s'étendant des prémices de la seconde guerre mondiale au débarquement allié. Dans une volonté d'offrir un panorama de tous les styles, Jacques Baudou a rassemblé ici le meilleur ("Le masque de Dimitrios" d'Eric Ambler, 1939, "Le ministère de la peur" de Graham Greene, 1950) mais aussi le pire ("Le boxeur fantôme" de Noel Behn, 1969). Tous ont pour cadre l'affrontement entre les forces de l'Axe et le camp "occidental", qu'il se déroule en Afrique, en Angleterre ou en Allemagne. Curieusement, l'excellent roman d'Eric Ambler ne fait aucunement référence à la guerre (il a été publié en Angleterre très peu de temps avant que celle-ci ne soit déclarée) et ne traite même pas … d'espionnage ! Le lecteur fera lui-même son panier, selon ses goûts et ses auteurs de prédilection, deux d'entre eux étant immensément connus, le déjà cité Graham Greene et Pierre Mac Orlan, qui inaugure la sélection avec "Le camp Domineau". On découvre dans ce recueil assez disparate des facettes inattendues d'un genre littéraire surtout connu par ses adaptations au cinéma et à la télévision. Une seule certitude à l'issue de cette lecture (prévoir un bon mois pour en venir à bout, sauf si vous êtes cloué sur un lit d'hôpital) : les espions sont bel et bien parmi nous…