Locus Solus
de Raymond Roussel

critiqué par Cédelor, le 19 octobre 2015
(Paris - 49 ans)


La note:  étoiles
Locus Solus - bizarre, étonnant, jubilatoire, en 3 mots !
Locus Solus, voilà une découverte. Je n’en avais jamais entendu parler, non plus que de son auteur, Raymond Roussel. Un bouquin que j’ai trouvé abandonné, posé sur une décharge d’ampoules et de piles, dans un Castorama. Il était encore en bon état, quoique plus de première jeunesse, et le titre ainsi que le texte de la 4ème de couverture m’ont attiré et donné envie de le prendre et de l’emporter chez moi. Il avait suffisamment suscité ma curiosité pour me donner envie de le lire, et enfin c’est arrivé. Aujourd’hui, un mois après avoir tourné la dernière page et posé le livre, je reviens pour tenter une critique principale. Dans CL, ce livre n’était pas répertorié, alors j’ai satisfaction maintenant de l’ajouter à la conséquente base de notre site préféré ! :-)

C’est un des textes les plus bizarroïdes qui m’est été donné de lire, voire même, si mes souvenirs sont bons, LA plus bizarroïde de toutes mes lectures ! En le lisant, on pénètre dans une histoire qui déroute, car l’histoire racontée comprend de multiples autres récits en tiroir, qui eux-mêmes recèlent aussi d’autres récits inclus, comme des poupées russes. Mais l’auteur n’en perd jamais le fil et en ressort toujours et en continue imperturbablement la suite, passant d’une présentation à une autre magistralement. Car on reste confondus devant tant de maîtrise. Et l’auteur sait écrire, c’est indéniable. Il a un vrai talent pour cela, dans un style, dirai-je, descriptif, scientifique, détaillé, jusqu’à la maniaquerie, jusqu’à la précision la plus minime. Et ce style est au service d’un récit qui est le fil conducteur de toute une série d’histoires et de scènes toutes plus folles et déjantées les unes que les autres, mais pourtant toujours présentées d’une manière logique et rationnelle ! C’est jubilatoire à suivre, si on peut s’accommoder de ce style qu’on pourrait trouver lourd, mais qui est en fait brillant. On va d’étonnement en étonnement. Je ne raconterai pas par le menu le contenu de ce roman pas comme les autres, il vaut mieux laisser le lecteur avoir la surprise et le plaisir de le découvrir lui-même. Celui qui a écrit ça a vraiment beaucoup d’imagination et des plus loufoques, abracadabrantes, saugrenues, incroyables et autres qualificatifs ! Et il a été écrit en 1912-1913… Les surréalistes l’ont admiré, on comprend pourquoi ! Un livre à découvrir, ne ce serait ce que pour son originalité rare.
Ma-gis-tral !! 10 étoiles

Oula, la première fois que j'ai lu ce livre...
Je ne savais pas quoi en penser. Hormis le fait que j'aurais adoré être dans le petit groupe de personnes qui, dans l'histoire, visitent, sous la direction de leur ami et propriétaire, cette demeure et son incroyable parc, "Locus Solus".
Raconter ce roman fourmillant (chaque long chapitre est en fait un amoncellement de petites histoires) est impossible autrement que par le rapide pitch que j'ai dévoilé plus haut : un homme fait visiter sa propriété à des amis, une propriété étonnante, remplie d'oeuvres d'arts farfelues et inventives.
C'est sans doute un des romans français les plus importants depuis la guerre du feu (je ne parle pas du roman de Rosny Aîné, mais de la VRAIE guerre du feu ; la Préhistoire, quoi).
Ce n'est pas forcément super facile à lire (la première lecture sera sans doute difficile), mais on en sort tout autre.

Bookivore - MENUCOURT - 38 ans - 2 juillet 2021