La fille du pape
de Dario Fo

critiqué par Ddh, le 19 février 2018
(Mouscron - 77 ans)


La note:  étoiles
Lucrèce Borgia, belle mais pas que...
Lucrèce Borgia est la fille du pape Alexandre VI. C'est à la grande époque de la Renaissance.
Dario Fo est né de parents italiens antifascistes en 1926. Mais il soutiendra le régime fasciste en s'engageant à l'époque dans l'armée. Il est avant tout un homme de théâtre. D'ailleurs, La fille du pape (2014 en Italie et 2015 chez Grasset) est son premier roman, le seul puisqu'il est décédé en 2016. Il obtint le Prix Nobel de littérature en 1997 et le Prix Molière de l'auteur en 2000.
Lucrèce Borgia est traitée avec douceur ; ce n'est pas la perverse telle que l'on retient généralement, c'est une femme de caractère d'une merveilleuse beauté. Dario Fo la présente plutôt comme une victime des grands qui avaient le pouvoir aux XVème et XVIème siècles. L'Italie est le théâtre de conflits meurtriers auxquels les monarques de toute l'Europe sont mêlés. Les Borgia sont bien en vue, notamment César, le cruel frère de Lucrèce. Son père, le pape Alexandre VI n'est pas non plus avare d'intrigues.
Dario Fo s'est très bien documenté sur l'époque qu'il rend avec réalisme. Le lecteur entre dans les arcanes de la diplomatie et... les caves du Vatican !