Thorgal, tome 15 : Le Maître des Montagnes
de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

critiqué par Hexagone, le 29 décembre 2013
( - 48 ans)


La note:  étoiles
Dans le labyrinthe du temps.
Déroutant ce tome.
Thorgal continue son parcours vers le nord et on le retrouve en pleine montagne dans une tempête de neige.
Il va se réfugier dans une chaumière et c'est à ce moment que l'histoire prend son envol.
On est un peu chahuté dans nos habitudes de lecture linéaires et les auteurs exploitent avec habilité le genre de l'exploration spatio-temporelle.
Ils nous baladent au travers du temps, évoquent l'avenir, le passé, le présent, la responsabilité des actes pour le destin de Thorgal et des siens.
Après le précédent album qui était une parenthèse, on revient ici dans ce qui fait Thorgal, du mystère, de l'action, un scénario travaillé, bref un tome qui forge la légende.
Beaucoup trop tordu 3 étoiles

Les auteurs, et notamment Van Hamme avec son scénario ont été beaucoup trop ambitieux avec ce tome.
Essayant de jouer avec le caractère relatif du temps, avec ses paradoxes, ils ne parviennent qu'à une histoire brouillonne et déconcertante.
Thorgal lui-même ne comprend plus ce qui lui arrive. Par ailleurs, les personnages, notamment le Maître des Montagnes, Saaxegard, manquent significativement de relief, on a connu des méchants plus inspirés...
Une petite baisse d'intérêt pour la série donc avec ce tome qui voit un scénariste peu inspiré...

Vince92 - Zürich - 42 ans - 26 janvier 2014