Vermillon: La maison des vies minuscules
de Anne-Lise Broyer, Pierre Michon

critiqué par Falgo, le 13 janvier 2013
(Lentilly - 80 ans)


La note:  étoiles
Au coeur du secret de l'enfance
Ceci est un joli petit livre, soigneusement imprimé sur un beau papier, mêlant les photographies de Anne-Lise Broyer à un dialogue entre celle-ci et Pierre Michon.
Le sujet est la maison des Cards, celle des 'Vies Minuscules', où l'enfant Pierre Michon a passé une partie de cet âge-là et à laquelle il est revenu l'été, adulte, ses droits d'auteur lui ayant permis de la retaper. Michon utilise cette occasion pour écrire - parler? - un hymne à l'enfance, à la nature simple, aux souvenirs, à la nostalgie des êtres enfuis.
Pour ceux qui ont pour les 'Vies Minuscules' un véritable attachement et ont ressenti, en les lisant, un peu de cette même nostalgie.