Cocottes-minute
de San-Antonio

critiqué par JEANLEBLEU, le 3 novembre 2012
(Orange - 53 ans)


La note:  étoiles
Un bon Sana, y'a pas mieux pour s'retaper le moral !
Il n'y a que San-Antonio (alias Frédéric DARD) pour faire un tel effet avec sa prose rabelaisienne, sa verve, son brio et aussi ses lourdeurs parfois.
Cet épisode du début de la dernière décennie de la geste san-antonienne (1990) est excellent. L'histoire vous glace, San-Antonio et ses compères (Béru en grande forme, Jérémie Blanc, Pinaud et Mathias qui ne font que de brèves apparition, Berthe et Toinet, ...) sont en grande forme pour dénouer cette histoire de fous !
Ça tringle de partout le tout décrit avec cette langue extraordinaire du Maître. Les apartés philosophico-mélancoliques fleurissent ci et là !
Bref du grand San-Antonio...