Le Soldat chamane, Tome 8 : Racines
de Robin Hobb

critiqué par Isad, le 8 avril 2012
(Occitanie - 60 ans)


La note:  étoiles
Tout rentre dans l’ordre
Les aventures et les épreuves se terminent bien pour tout le monde, après quelques soubresauts pour entretenir le suspense jusqu’aux dernières pages. On retrouve une certaine énergie et volonté dans ce tome qui ne laisse plus apparaître de récriminations contre un sort injuste qui s’acharnerait sur une pauvre victime. Il s’agit d’un retour vers la normalité, une sorte de repos du guerrier qui, progressivement, ne devra plus faire face qu’aux aléas quotidiens.

Au passage, quelques traditions ou convenances bien pensantes sont quand même égratignées.

En résumé, une série contrastée mais qui aborde un certain nombre de thème rares dans la littérature de fantasy (obésité, schizophrénie, féminisme, remise en question des apparences physiques ou morales, concessions en cas de nécessité de survie, loyautés multiples, ...). De nombreux cas de conscience sont présentés. C’est ce qui en fait tout l’intérêt : une lecture basique qui invite qui le souhaite à une réflexion plus approfondie sur la réalité en demi-teinte de la vie.

IF-0412-3870