Daniel Deronda
de George Eliot

critiqué par Augustus, le 14 juillet 2011
( - 54 ans)


La note:  étoiles
Le roman de deux destins
Ce livre est étonnant, d'abord parce qu'on y découvre une héroïne qui commence par n'être qu'une jeune fille écervelée, et s'avère une grande âme, ensuite parce que cette histoire est doublée d'une autre, qui la croise et s'en sépare par moment, l'histoire d'un jeune homme exceptionnel qui découvre ses origines. Ainsi, on a deux destins qui s'entre-croisent. Le premier où l'héroïne se transforme, découvre ce qu'elle n'a jamais été, mais qu'elle pouvait devenir en s'élevant à un sens moral qui lui manquait au départ; l'autre où le héros rejoint son identité profonde, remonte dans son passé, et découvre ce qu'il était déjà, mais qu'il était sans le savoir. Et ces deux destins n'auraient jamais pu se réaliser s'ils ne s'étaient pas croisés! C'est génial! Jetez-vous sur ce livre!