Le cycle de Cyann, tome 4: Les Couleurs de Marcade
de François Bourgeon (Scénario et dessin), Claude Lacroix (Scénario et dessin)

critiqué par Blue Boy, le 22 février 2011
(Saint-Denis - - ans)


La note:  étoiles
La planète machine
Ayant réussi à s’échapper de l’horrible planète Aldaal après avoir pu trouver une Porte spatio-temporelle du Grand Orbe, Cyann se retrouve projetée sur Marcade, une planète à l’organisation totalitaire dominée par la haute technologie. D’abord pourchassé par la police privée de la puissante compagnie commerciale interplanétaire MCU, elle sera sauvée de justesse par le mystérieux Akhmar, qui sera son indispensable guide sur cette planète où il faut connaître les codes complexes pour survivre… car la question est désormais : comment regagner Ohl, cette planète qui l’a vu naître et qui commence à lui manquer…

Je dois dire que j’ai été vraiment époustouflé par ce quatrième volet, extrêmement créatif tant du point de vue du scénario que du dessin. L’environnement, les paysages et l’architecture sont saisissants et diffèrent radicalement, une fois encore, des trois planètes précédentes. Le monde décrit est assez terrifiant sous son vernis majestueux et haut en couleur. Les passants semblent indifférents à tout ce qui se passe autour d’eux… Tout se vend, même les échanges humains, et la ville est impitoyablement « nettoyée » de ses pauvres… Difficile de ne pas y voir une caricature inquiétante du nôtre… Inutile de préciser que l’érotisme tient de nouveau une place importante, en grande partie grâce à la plastique avantageuse de l’héroïne…

En somme, ce quatrième épisode fabuleux réservera au lecteur bien des surprises… Simplement, on espère que le cinquième volet, qui devrait conclure la saga, paraîtra très bientôt, « Marcade » remontant déjà à 2007. Entretemps, Bourgeon a il est vrai repris la série des Passagers du vent.
Un monde à découvrir 8 étoiles

C’est encore une fois la découverte du monde de Marcade superbement dessiné qui m’a séduit. Au fil des aventures de Cyann, le plaisir reste toujours aussi vif de parcourir une nouvelle civilisation avec ses codes, son architecture et ses coutumes particulières. Le scénario n’est pour moi qu’un fil rouge intéressant mais pas essentiel bien que le retour sur Ohl soit une bonne idée malheureusement sans suite pour l’instant.
Une très bonne série pour tous les amateurs de science-fiction.

Kabuto - Craponne - 59 ans - 9 octobre 2011