Manuel de Saint-Germain-des-Prés
de Boris Vian

critiqué par Pétoman, le 2 janvier 2002
(Tournai - 45 ans)


La note:  étoiles
Nous n'irons plus jamais...
Vian, il est mieux dans ses romans désoplilants...quand il s'attaque au sérieux, ça va, même fort, trés fort, car il garde son esprit. Mais je préfére ses romans quand même.
Ecrit en 1950, il a élaboré un manuel qui, au début, devait être trés trés sérieux mais Vian sérieux, jamais...Il avait du style, il l'a gardé, il ne pouvait pas sans défaire. Plutôt nu que sans style Vian. Il attaque d'abord les journalistes qui disaient n'importe quoi sur St Germain et qu'il appellait les "pisse copie"...ces journaleux qui réduisaient St Germain à un nid d'existentialistes aux chemises à carreaux et vivant dans des caves à se débaucher avec le jazz...et, comme le dirait jhonny avait son air si particulier quand il le dit...les filles; Oh j'aime les filles de chez Citroen, de chez Castel, de saint Germain, oh excusez là je déconnais un peu, mais j'ai le droit merde. Enfin, revenons un peu à Boris ( Pas Elstine, celui là, il est revenu de tout ), ensuite il nous dresse un panel des personnalités qui envahissaient Saint Germain ( Cocteau, Beauvoir, Prévert etc etc etc) dans les fameux cafés de l'époque: Le Tabou etc. A la fin, il nous fait un index des rues. Bon, maintenant, j'attends que mes amis critiqueurs détracteurs viennent me compléter, me dire (tels de grosses vaches) MEUH non, c'est pas ça, il n'a rien compris, je trouve que...autant d'étoiles, mais c'est trop, ne comparons pas Vian à Proust, puis t'as l'ADSL... Enfin, j'arrête, mais ce que je fais, Vian se le permet, alors moi aussi je peux.
Quelles filles ? 10 étoiles

Tu te trompes, les filles de chez Citroen et de chez Castel... c'est Jacques Dutronc qui les chante..pas Johnny. Combien d'étoiles encore ? Bon, Si c'est Vian, j'en mets 5.

Darius - Bruxelles - - ans - 6 janvier 2002