Nana, volume 2 de Ai Yazawa

Nana, volume 2 de Ai Yazawa
( Nana)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga

Critiqué par Féline, le 8 mars 2008 (Binche, Inscrite le 27 juin 2002, 41 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 483 

Une amitié naissante

Shôji a réussi ses examens d’admission à l’université. Folle de joie, Nana Komatsu démissionne du vidéo-club où elle travaille et part pour Tokyo sans hésitation.

Nana Osaki, quant elle, décide de se faire plaisir et sur un coup de tête, s’achète un aller simple pour Tokyo aussi.

Ce qui devait arriver arriva et les deux jeunes filles se rencontrent dans le train. Freiné par une tempête de neige, celui-ci mettra 5 heures pour rejoindre leur destination, permettant aux deux Nana de faire connaissance. Nana Komatsu, toujours volubile et impressionnée par le look de sa compagne de voyage, qu’elle trouve trop classe, lui racontera sa vie par le détail.

Arrivées à destination, Nana K. retrouve Shôji alors que Nana O. se fond dans la neige. Mais rapidement, Nana se rend compte que si elle ne devient pas indépendante, elle lassera et perdra Shôji. Elle se décide alors à chercher un appartement. Elle croit avoir trouvé la perle rare, mais sur place se trouve une autre personne intéressée … Quelle n’est pas sa surprise quand elle reconnaît la superbe jeune femme avec qui elle a voyagé quelques jours plus tôt.

Se rendant compte des avantages qu’elles ont à cohabiter, nos deux Nana deviennent colocataires et rapidement les bases de leur amitié se consolident.

J’ai trouvé ce deuxième tome aussi bon que le premier. L’histoire se développe, les personnages prennent de plus en plus de consistance et les caractères de nos deux héroïnes s’affirment. Nana Komatsu est une délicieuse ingénue, égocentrique, qui aime que le monde tourne autour d’elle. Elle est très peu consciente des réalités de la vie. C’est un personnage attachant même si parfois elle peut taper sur le système du lecteur. Nana Osaki est tout son contraire. Un grand mystère plane autour de ce personnage. L’auteur dévoile peu d’élément à son sujet. Elle possède un caractère fort, trempé et semble avoir peu de faiblesse, si ce n’est son attachement à Ren, le bassiste de son groupe.

Alors que tout les oppose, caractère et look (Nana Komatsu a un look classique et coloré et Nana Osaki un look punk), les deux jeunes filles s’entendent bien. Nana Osaki semble accepter le caractère capricieux de sa colocataire et s’en accommoder, bien qu’elle s’en moque gentiment, notamment en l’appellant par un surnom de petit chien célèbre au Japon, « Hachi »

Mon incursion dans la série « Nana » se poursuit donc et je suis de plus en plus passionnée par l’histoire de ces jeunes filles. C’est moderne et consistant. Ce manga aborde des thèmes chers aux jeunes adultes : la fin des études, le départ du domicile familial, l’arrivée dans une grande ville, la recherche d’un appartement, d’un job, les amours et l’amitié. De plus, la qualité des dessins est toujours au rendez-vous.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Nana [Texte imprimé] Ai Yazawa [trad. par Sae Cibot]
    de Yazawa, Ai (Scénariste) Cibot, Sae (Traducteur)
    Delcourt
    ISBN : 9782840559641 ; EUR 6,99 ; 24/01/2003 ; 186 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Nana

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Nana, volume 2

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Nana, volume 2".