Les compagnons de Jéhu de Alexandre Dumas

Les compagnons de Jéhu de Alexandre Dumas

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par CCRIDER, le 5 octobre 2005 (OTHIS, Inscrit le 10 janvier 2004, 69 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 155ème position).
Visites : 2 939  (depuis Novembre 2007)

Les derniers chevaliers

Quand il écrit les "Compagnons de Jéhu", Dumas est à la fin de sa carrière, son étoile est retombée et il n'a même plus les moyens financiers de s'offrir l'aide d'un collaborateur.
C'est donc du pur Dumas , 100% , que ce livre magnifique plein de sentiments exaltés et chevaleresques. Il mérite d'être lu rien que pour la description d'une période historique capitale : arrivée de Bonaparte au pouvoir, coup d'état du 18 brumaire , négociations secrètes avec le futur Louis XVIII , avec Cadoudal chef de la chouannerie bretonne et même avec les anglais !
L'ambition du Corse balaiera tout sur son passage, retardant de 15 ans le retour à la monarchie et n'épargant pas le million de morts et blessés des guerres napoléonniennes !
Seul point positif : la fin des massacres dans l'ouest ( Vendée, Bretagne). Dumas montre très bien comment, en fin politique, Bonaparte sut mettre un terme au génocide.
Un livre flamboyant que cette histoire authentique de ces derniers chevaliers royalistes qui s'attaquent aux malles postes du gouvernement pour financer Cadoudal.
Du grand Dumas , à ne pas manquer !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les compagnons de Jéhu [Texte imprimé], roman Alexandre Dumas édition établie, présentée, annotée et complétée par Claude Schopp
    de Dumas, Alexandre Schopp, Claude (Editeur scientifique)
    Phébus / Domaine romanesque (Paris. 1985)
    ISBN : 9782752901392 ; EUR 22,30 ; 16/02/2006 ; 660 p. ; Broché
  • Les compagnons de Jéhu [Texte imprimé] Alexandre Dumas
    de Dumas, Alexandre
    POL / La Collection (Paris. 1992).
    ISBN : 9782867443244 ; 85 F ; 18/11/1992 ; 372 p. p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les compagnons de Jéhu.
  • Les compagnons de Jéhu

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

littéraire es lettres

10 étoiles

Critique de Lazzis (, Inscrit le 23 septembre 2013, 43 ans) - 23 septembre 2013

Si l'occasion m'en fournissait davantage, aux livres conventionnels, or, pour ceux d'Alexandre Dumas (père) ; il n'en faut pas moins, ce me semble avoir un régal des papilles et une faim de la nourriture de chaque ligne digne de ce nom, pour complaire sans papelardise les romans ledit. Dans ce contexte, il lui faut avouer, chaque romancier donne une perception globale de la réalité en une fiction en partie du livre -assurant toutefois, la liaison de la véracité mis à contribution de "pimenter" les chapitres du livre ; certainement la configuration des 3 volumes particuliers sachant lire le dernier au premier du deuxième en un méli-mélo sans pourtant se perdre dans ces tomes... dont Alexandre Dumas dépeint la réalité des faits des circonstances à son ère, donnant lieu évidemment la prise de la Bastille, la famine, et les grands coptes de la révolution française (du code de conduite : la charte des Droits de l'Homme), où par ailleurs, loin s'en faut, de mieux entraver la situation du pleba à nos jours. Effectivement, ces volumes très fidèles aux événements encourus : les bleus et les blancs "ycelui ne pouvait être édités car il y eut un chapitre manquant", les Compagnons de Jehu, le chevalier de Saint-Hermine... bref! aussi dire l'Histoire de France agencée par ce romancier ouvre la perspective d'une guerre fratricide (les frères du sang des compatriotes d'une patrie) [non génocide : 1944 mot dictionnaire désignant "l'apologie" d'un groupe quelconque dans une guerre sans merci -le Rwanda... Tchécoslovaquie ethnique 1990... ici est génocide-].
Puis un bric-à-brac de tournure de phrase aussi épisodique que sémantique d'en être aussi un spectacle de conjugaison, de faire faire, une arborescence que seul Dumas pusse avoir l'idée de nous conter la France du Nord et du Sud et tutti quanti.
Sont une description tellement gigantesque ces volumes pour ne lire qu'eux ; à force de quérir de nos jours ; il soit mieux en phase de mes envies ; être dans ce format pour ne pas quitter ces lesdits de mon chevet, pour dire il y a matière à griser plus d'un de cette grande lignée littéraire, d'en préfacer au moins, au soin des authentiques romanciers conjuguant un tel paradoxe, davantage une continuité de lire ces volumes avec un désir en deçà pour ce choix bien souvent utile sans déception d'aucunes fatalités ou déceptions de la banalité...
Mettre en lumière ce qui se cachent des profondeurs de la nuit pour galoper par monts et vaux, les dignitaires du genre.
Et bien d'autres honorent les bibliothèques.
À spécifier si je m'abuse de l'octroi Alexandre Dumas (père) eût un nègre pour les reliures sur les livres en apostant sa griffe nonobstant. Historien-romancier.
Allez lisez les Alexandre Dumas même en vers ce sera un divertissement agréable! ;)

Un grand Dumas, c'est incontestable.

10 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 36 ans) - 5 mars 2006

Dumas n'est jamais aussi bon quand il donne SA vision de l'histoire de France, certes on retrouve tous les thèmes cher à Dumas, des Hommes d'honneur, que ce soit Roland de Montrevel, aide de camp de Bonaparte pas encore Napoléon 1er, ou Charles de Saint-Hermine, chef des compagnons de Jehu sous le nom de Morgan, un amour impossible, de l'action des duels et surtout le mélange réussit entre fiction et Histoire, on voit ici la prise de pouvoir de Bonaparte devenant premier consul et aussi que le corse ne se contentera pas de cette positions.

"Les Compagnons de Jehu" est la suite des "Blancs et les Bleus" et précède "Le Chevalier de Saint-Hermine" son roman inachevé retrouvé, les éditions phébus après le "Chevalier de Sainte-Hermine" ont ressorti les deux autres volets de la trilogie en les complétant pour être plus proches du textes voulu par Dumas, je n'ai qu'un conseil à vous donner lisez les compagnons de Jehu et pour savoir la suite précipitez-vous sur le Chevalier de Sainte-Hermine, vous ne le regretterez pas

Forums: Les compagnons de Jéhu

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les compagnons de Jéhu".