Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 08 : Astérix chez les Bretons de René Goscinny (Scénario), Albert Uderzo (Dessin)

Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 08 : Astérix chez les Bretons de René Goscinny (Scénario), Albert Uderzo (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Humour

Critiqué par Manon, le 31 août 2005 (Paris, Inscrite le 31 juillet 2005, 28 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 13 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (371ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 047  (depuis Novembre 2007)

Astérix ou Goscinny & Uderzo au sommet de leur art !

Tiens ? Il n’y a qu’un ‘Astérix’ critiqué sur ce site et il s’agit du dernier (Astérix et Latraviata), un des moins bons d’ailleurs.
Réparons cet affront (même si la tâche n’est pas aisée, je ne suis pas Shelton ;-) !) avec « Astérix chez les Bretons », le 8ème tome d’Astérix le gaulois, qui est un de mes préférés.
Qu’est-ce qu’Astérix ? Astérix c’est d’abord ce petit village d’irréductibles gaulois qui résiste encore et toujours à l’envahisseur. Astérix c’est aussi ce drôle de petit bonhomme aux moustaches jaunes et à l’esprit malin. Astérix ce n’est pas Astérix sans Obélix, son acolyte, livreur de menhirs de son état et ayant un petit chien écolo de surcroît. Mais Astérix c’est surtout et avant tout l’humour dévastateur de Goscinny et les excellents graphismes de Uderzo (vous avez déjà vu des nez aussi protubérants ?) !
Je trouve qu’« Astérix chez les Bretons » est absolument excellent ! C’est d’autant plus étonnant que je n’ai jamais été en Angleterre mais qui pourrait résister à nos germains cousins ? Bien sûr, tous les clichés sont de mise dans cet album : les Anglais sont distingués, adorent le thé, ont l’esprit fairplay (sauf lorsqu’il s’agit du rugby bien sûr !) et leur cuisine est infâme (comme dirait Obélix « le rieur sanglier » ne fait pas rire, en effet il est bouilli et préparé avec de la sauce à la menthe, beurk !).
L’histoire est simple : Jules César a envahi la Grande Bretagne (les Romains sont parmi les seuls qui ont réussi à envahir la Grande Bretagne, par Jupiter) toutefois un village résiste encore et toujours à l’envahisseur (tiens, ça me rappelle quelque chose…). Ce village dirigé sous Zebigboss cependant a de plus en plus de mal à tenir contre les Romains. Jolitorax, un des habitants du village, a alors une idée : il décide d’aller voir son « germain cousin » Astérix ! ‘Quel morceau de chance’ (a bit of luck !), ce dernier est en effet un de ces irréductibles gaulois dotés d’une force surhumaine..
Vraiment un excellent album aux répliques croustillantes, cultes :
Jolitorax « Ah voici mon bateau, il est plus petit que le jardin de mon oncle… mais il est plus grand que le casque de mon neveu ».
Ou… lorsque Jolitorax, très naïf demande à Obélix de lui secouer la main...
Et il y en a bien d’autres….
C’est avec une impatience accrue donc (comme n’importe quelle Astérixophile) que j’attends le prochain Astérix !…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 08 : Astérix chez les Bretons de René Goscinny, Albert Uderzo
    de Uderzo, Albert (Illustrateur) Goscinny, René (Scénariste)
    Hachette / Une Aventure d'Aster
    ISBN : 9782012101401 ; EUR 9,20 ; 18/12/1997 ; 48 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Astérix le gaulois

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Parodie des bretons

9 étoiles

Critique de Marcel11 (Paris, Inscrit le 23 juin 2011, 19 ans) - 27 août 2011

Un Asterix parfaitement réussi. J'ai beaucoup aimé comment Goscinny a mélangé les bretons et les anglais d'aujourd'hui. Vraiment impossible de se retenir.

Astérix chez les Bretons

9 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 38 ans) - 27 août 2011

J'aime bien cette aventure d'Astérix. J'aime beaucoup les clins d'oeil à la culture britannique, en particulier lorsque l'on voit les Beatles. La partie que j'ai préféré c'est lorsque Obélix était ivre et l'évasion de la Tour de Londres. J'ai vraiment ri.

Peu de surprises...

7 étoiles

Critique de Ngc111 (, Inscrit le 9 mai 2008, 31 ans) - 7 février 2011

On retrouve une aventure de nos deux gaulois dans un autre pays. Peu de surprises donc dans ce tome qui reste efficace de par ses blagues et jeux de mots (parfois assez subtils) collant à l'esprit anglais ou détournant sa culture.

Dommage que le scénario soit un peu fainéant et que les bretons ne soient pas plus différenciés les uns des autres. Mais le tout reste très drôle et agréable à lire et certains passages comme la "dégustation" de vin par les romains sortent du lot.

Les irréductibles, version bretonne

6 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 24 juin 2009

Après avoir vaincu les gaulois, les romains décident d’envahir la Bretagne avec des tactiques indignes d’un gentilhomme. Toute la Bretagne est occupée par les romains. Toute ? Non, car un petit village breton résiste toujours à l’envahisseur et fera appelle à nos irréductibles gaulois.

« Puisque les romains sont en Bretagne, allons rigoler en Bretagne. »

Ce n’est pas un de mes épisodes préférés, mais les clichés et les blagues sur la locution anglaise m’ont bien fait rire.

L'un des meilleurs !

10 étoiles

Critique de Gwendu86 (Chalandaray, Inscrite le 10 juillet 2008, 28 ans) - 30 juillet 2008

On ne présente plus les "Astérix" celui-ci est l'un des meilleurs c'est un véritable plaisir de lire et relire cette BD incontournable ! Comme toutes les autres d'ailleurs!

So british ...

10 étoiles

Critique de Sheitan (, Inscrite le 22 juillet 2008, 31 ans) - 22 juillet 2008

C'est un de mes préférés, je les ai tous lus et relus, mais n'aimant pas trop les britanniques (pourtant ma mère est de langue anglaise, mais pas britannique ... heureusement), j'avoue humblement que cette satire piquante de tous leurs petits travers (du moins ce que nous voyons comme des travers) me fait rire à chaque fois que je le relis.

Essai transformé

7 étoiles

Critique de Babsid (La Varenne St Hilaire, Inscrite le 8 mai 2006, 30 ans) - 19 avril 2008

Beaucoup de choses ont été dites sur cet album, il ne reste plus grand chose à ajouter.

Pour ma part, j'ai vraiment bien ri. Goscinny et Uderzo épinglent avec humour et délicatesse les défauts et tics de nos frères ennemis les Anglais, pardon les Bretons.
De la mauvaise nourriture à leur flegme légendaire, tout y passe.
Le tout sans jamais céder à la méchanceté.

J'ai particulièrement apprécié, comme toujours, les trouvailles linguistiques et le clin d'oeil du thé.

A great piece of humour, read it !

Great, isn't it ?

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans) - 13 avril 2008

One of the toutes meilleures adventures of Astérix and Obélix, totally merveillous, rich in péripéties, very drôle, plenty of hilarants personnages like un group of ménestrels qui looks like les Beatles, Jolitorax, Zebigboss, etc...
Excellent album, one of my préférés !

Ah, la magique potion !

10 étoiles

Critique de Le rat des champs (, Inscrit le 12 juillet 2005, 67 ans) - 26 décembre 2005

Je crois que je dois connaître cet album par coeur. Il est usé, usé, usé par des heures de lecture et relecture. Ppour moi, sans nul doute, c'est un des meilleurs de la série. C'est vrai que Goscinny et Uderzo se moquent des travers des Anglais, comme dans d'autres livres des Belges, des Corses, des Espagnols, des Suisses, des Grecs, etc. Mais c'est toujours gentil et respectueux, et puis, finalement, la dérision, elle est où? Les Gaulois représentent souvent les Français moyens peu désireux de s'ouvrir à de nouvelles cultures.

Mon tailleur est riche, n'est-il pas ?

8 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 39 ans) - 24 décembre 2005

Cet album raille surtout la langue anglaise et l'odre des mots. Les "tics" anglais sont épinglés avec gentillesse, comme le thé pris précisément à l'heure, ou le respect du jardinage.
Le principal enjeu est de retrouver le tonneau de potion magique, subtilisé par les Romains, car ils ont appris que les Gaulois étaient venus l'apporter pour aider les Bretons à les battre, afin de les bouter hors de l'île. Cela donne des quiproquos sans fin, puisque tonneau finit dans une cave, qu'il se confond, que les Romains, puis Obélix, sont donc obligés de les goûter pour mettre la main dessus, avec les conséquences qu'on imagine. Et tout ça pour que le fameux tonneau finisse sur un terrain de rugby, avec moults gags à la clé.
A la fin, comme il se doit, les Bretons boivent la potion dans leur tasse, avec un nuage de lait, et boutent les Anglais hors de l'île, en gratifiant les Romains de leur aide.

Astérix avait emporté par hasard des plantes de chez Panoramix, que les Bretons ont goûté dans leur fameuse tasse d'eau chaude avec nuage de lait, et on adoré, au point d'en faire leur boisson nationale. Panoramix, à la toute dernière vignette, lors du banquet final, révèle à Astérix qu'elle vient de contrées barbares, et qu'elle est dénommée "thé".

Pour une fois que des Français viennent en aide à des Britanniques, c'est à souligner ! Surtout des Bretons (au sens d'Armoricains) !

Un bon album.

J'adore!

9 étoiles

Critique de Poupi (Montpellier, Inscrit le 11 août 2005, 27 ans) - 19 décembre 2005

"Je dis, Petula, tu me feras penser à réparer la porte!"
Un de mes Asterix préférés, également, un des plus drôles aussi, et c'est pour cela que je l'aime tant...
L'histoire est sympa, on est tenu en haleine par les "loufoques péripéties" de nos "gaulois amis" , et c'est ca qu'on aime tant dans Asterix, non?
Les Bretons reprennent confiance grâce à la (fausse) potion de Panoramix le druide, et c'est parti pour 48 pages de baston!!

C'est effectivement un des meilleurs

9 étoiles

Critique de Christof13 (, Inscrit le 28 juillet 2004, 38 ans) - 16 septembre 2005

Astérix chez les Bretons fait partie des meilleurs albums de Gosciny et Uderzo. Les auteurs ont vraiment l'art de dépeindre par l'humour un pays et ses coutumes : Astérix chez les belges et Astérix en Corse, Astérix chez les Helvètes et bien sûr Astérix chez les Bretons en sont les meilleurs exemples

Tous les clichés anglais y sont présents et les jeux de mot sont toujours aussi tordants. Comme le disait si bien Manon dans sa critique, cet album regorge de répliques cultes qui font toujours rire même après l'avoir lu une dizaine de fois.

Un incontournable du genre...

Forums: Astérix le gaulois (Une aventure d'), tome 08 : Astérix chez les Bretons