Le vent qui siffle dans les grues
de Lídia Jorge

critiqué par Jlc, le 31 août 2005
( - 73 ans)


La note:  étoiles
Viens donc et apporte les étoiles
J'ai longtemps attendu avant de vous écrire à propos de ce livre tant mon enthousiasme était manifeste. Allait-il résister au temps qui passe, aux autres livres que j'allais lire? Eh bien oui, ce livre est pour moi un chef d'oeuvre qui m'a fait découvrir un très grand écrivain portugais, Lidia Jorge.
En août, dans l'Algarve déserté pour les vacances par la puissante famille de Miléna, la grand mère Regina meurt de façon curieuse à la grille de la vieille fabrique, source de la fortune de la famille, aujourd'hui abandonnée et "occupée" par les Mata, venant du Cap Vert.
Bien qu'elle ait fait tout ce qu'elle pouvait, Milena a peur car elle est seule, simple et perdue. Et elle sait qu'elle ne pourra pas expliquer à ses oncles et tantes qu'elle n'a pu prévenir ce qui s'est passé. Elle a peur car les commérages vont bon train autour de cette mort bizarre qui pourrait remettre en cause la respectabilité de la famille.
Alors Milena se cache dans la vieille fabrique au plus près de sa grand mère (qui fut peut-être la seule à l'aimer?) où les Mata vont la découvrir, la recueillir et la protéger. Et bien sûr, un des fils, le jeune veuf Antonino le grutier va en tomber amoureux.
Cette histoire d'amour, qui n'est qu'un des éléments d'un récit foisonnant, souvent poétique, est extraordinaire car elle réunit deux êtres exceptionnels, l'innocente Milena et le noble Antonino. Extraordinaire aussi en ce qu'elle révèle ce qui sépare ces deux mondes, la famille de Milena sûre d'elle, dominante et raciste et les Mata, exubérants mais effrayés d'un avenir que tout peut compromettre.
Car tout autour de cette histoire, rôdent les secrets, les mensonges, la perversion et la lâcheté, en un mot le malheur.
Ce roman, merveilleusement bien écrit (et donc traduit) est passionnant de bout en bout, il est prenant comme un conte, chaud comme un été brûlant en Algarve.
Après l'avoir lu, vous retiendrez longtemps les étoiles que vous apporte Lidia Jorge.
Enfin, c'est simplement mon avis.